Sinopec accomplit son premier projet CCUS à grande échelle

L’entreprise chinoise Sinopec achève la construction de son projet CCUS commencé en juillet 2021
CCUS

China Petroleum & Chemical Corporation est parvenu à accomplir son premier grand projet CCUS. Il se situe à proximité du champ pétrolier Qilu-Shengli.

Celui-ci a pour objectif de réduire d’un million de tonnes par an les émissions de carbone, l’équivalent d’émissions de 600 000 voitures.

Pour cela, l’entreprise chinoise a mis en place ses propres technologies. Celles-ci obtiennent de bons résultats et se placent parmi les plus efficaces du marché. La technologie de captage à faible pression partielle a d’ores et déjà capturé plus de 200 000 tonnes de dioxyde de carbone dans plusieurs provinces du pays.

Le projet, une référence sectorielle et la plus grande base de démonstration de la chaîne industrielle chinoise pour la promotion du CCUS, devrait accroître la production de pétrole de 2,965 millions de tonnes au cours des 15 prochaines années.

Sinopec prévoit d’autres projets de ce type dans les années à venir pour se rapprocher de la neutralité carbone. En outre, Sinopec a pour projet de  construire un centre R&D qui lui permettrait d’intégrer sa technologie CCUS aux énergies hydrogène et biomasse.

Articles qui pourraient vous intéresser

cours du pétrole

Le Bahreïn transforme son Écosystème Énergétique

Le Bahreïn envisage de mettre en place une unité de négoce pour ses produits pétroliers issus de la raffinerie de Sitra. Cette décision s'inscrit dans une ambition plus globale en matière de politique énergétique avec des projets de modernisation et des engagements envers l'environnement.