La Chine devient le Leader du marché de l’Éolien

La Chine occupe désormais une place de leader sur le marché de l'éolien. Le pays propulse le marché à un niveau de commande record.
chine éolien

La Chine devient le leader de l’éolien et propulse les prises de commandes à un niveau record. Avec 43 GW de commandes mondiales au deuxième trimestre 2022, dont 35 GW pour la Chine, le marché bat un nouveau record.

La Chine s’affirme sur le marché de l’éolien

La Chine entend accélérer sa transition énergétique. Elle a récemment dévoilé son plan de décarbonation. Les objectifs chinois ont permis une hausse de 36% du marché mondial. Wood Mackenzie estime le montant de cette hausse à 18,1 milliards de dollars.

De fait, la Chine soutient une construction de plus de 55 GW par an au cours des 10 prochaines années. Pour le second trimestre 2022, le pays a enregistré une activité record de 35 GW. Des objectifs qui placent la Chine en leader sur le marché de l’éolien.

Luke Lewandowski, directeur de recherche chez Wood Mackenzie, déclare:

“L’adoption rapide des technologies et le soutien du gouvernement ont catapulté la Chine à cette position de leader.”

De plus, le pays a également galvanisé le marché de l’éolien offshore dont les commandes ont dépassé 6 GW au second trimestre. Les prises de commandes offshore en Chine ont augmenté consécutivement pendant trois trimestres.

Enfin, trois équipementiers chinois occupent les premières places mondiales. De fait, Envision, Mingyang et Goldwind se classent dans le top 10 des prises de commandes à l’échelle mondiale.

Une performance remarquée par Luke Lewandowski:

“Goldwind, Mingyang et Envision ont tous été très actifs au deuxième trimestre avec des projets en Chine, représentant plus de 26 GW d’activité à eux trois.”

Le marché mondial de l’éolien bat un record

Avec 61 GW commandés, le marché mondial de l’éolien connaît un rythme record au cours des deux premiers trimestres de 2022. Effectivement, ce chiffre est supérieur de 13% à celui du premier semestre 2021. Il constitue le semestre le plus élevé jamais enregistré.

Si la place de leader semble incontestée pour la Chine, l’Europe enregistre également une hausse. Avec 3,8 GW de prises de commandes, le continent double son activité par rapport au premier trimestre.

En revanche, ce n’est pas le cas aux États-Unis. Les commandes ne dépassent pas les 2 GW au premier semestre. Wood Mackenzie souligne:

“C’est aux États-Unis que la demande est la plus faible. Cela est dû à des conditions de marché difficiles, telles que l’augmentation du coût de la main-d’œuvre, l’inflation et les perturbations de la chaîne d’approvisionnement.”

Cependant, selon le groupe, l’Inflation Reduction Act peut rehausser les prises de commandes. Si cela se confirme, le marché de l’éolien peut connaître une année record.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>