Scatec: 10 Milliards EUR€ d’ici 2025 dans les EnR

Scatec confirme son objectif de monter ses capacités de production à 4,5 GW pour 2021 et porte son objectif à 15 GW pour 2025. Pour cela, l’entreprise norvégienne prépare un plan de 100 milliards NOK (10 milliards EUR€) pour accompagner sa croissance.

 

Scatec veut investir 10 milliards EUR€

Passer de 3,3 GW à 15 GW

Scatec prévoit de faire passer sa capacité de production d’énergie renouvelable (EnR) actuelle de 3,3 GW à 15 GW d’ici 2025. Le développement de ses capacités de production nécessitera un investissement de 100 milliards NOK, soit environ 10 milliards EUR€. Si cet effort est consenti, la société est en bonne voie pour réussir son expansion. Elle pourra ainsi imposer son leadership sur le marché.

15 à 20 milliards de NOK financés par Scatec en fonds propres

15 à 20 milliards NOK (1,5 milliard EUR€) seront financés par les capitaux propres de Scatec. Pour cela, l’entreprise peut compter sur les flux de trésorerie à long terme provenant de ses centrales électriques en exploitation. Les marges tirées de la construction de nouvelles centrales viendront également financer une grande partie des investissements propres de Scatec.

 

Un leader des EnR en pleine expansion

L’acquisition de SN Power

Ces dernières années, l’entreprise norvégienne a élargi ses activités afin de devenir un leader mondial des EnR. L’entreprise s’est implantée dans 35 pays et son carnet de commandes est passé de 4,2 GW à 11,9 GW en deux ans. Le 29 janvier 2021, la société a acquis le spécialiste norvégien de l’hydroélectricité, SN Power, consolidant sa position dans le secteur.

Le portefeuille d’actifs diversifiés de Scatec crée une plate-forme solide pour la croissance de l’entreprise dans les années à venir. Scatec et SN Power ont généré un EBITDA combiné de 2,5 milliards NOK et une production de 3 GW en 2020.

25% des bénéfices des centrales destinés aux dividendes

Scatec a l’intention de verser plus de dividendes afin d’attirer de nouveaux actionnaires. Et ce, notamment grâce à l’augmentation de ses flux de trésorerie à long terme. Pour cela, elle ajustera en 2021 sa politique de dividendes pour lui consacrer au moins 25% des encaissements des centrales.

Une augmentation de 20% de la production d’électricité

Sur l’ensemble de l’année 2021, le volume total de production d’électricité devrait augmenter de 20% par rapport à 2020. Au premier trimestre 2021, Scatec prévoit d’afficher un EBITDA dans le segment de la production d’énergie de 660 à 680 millions de NOK (6,6 millions EUR€).

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>