Emission de Carbone: Solidia Tech Transforme le Béton

Chantiers Teralta.

Les émissions de carbone sont l’un des obstacles que l’industrie du ciment se doit d’affronter. Elle est à ce jour la deuxième plus grande émettrice de CO2, responsable d’environ 8% des émissions mondiales. L’entreprise Solidia Technologies a décidé d’y répondre.

À base de ciment, le béton est un enjeu important de la lutte contre les émissions de carbone. Pour cela, selon World Cement, Tom Shuler, PDG de l’entreprise a présenté son nouveau concept lors d’une réunion du TED et du lancement de l’initiative climatique ; “Global Countdown” de Future Stewards.

 

Répondre aux émissions de carbone de l’industrie en transformant le béton en “puits de carbone”

“Pour chaque tonne de ciment produit, environ une tonne de CO2 est libérée dans l’atmosphère. Pour faire face au réchauffement climatique, l’innovation dans la production de ciment et l’utilisation du carbone sont donc absolument essentielles.”

Les émissions carbone réduites grâce aux nouvelles technologies de Solidia Cement et Solidia Concrete

L’entreprise souhaite modifier la composition chimique du béton pour réduire les émissions de carbone et la consommation de CO2 lors de sa production, selon Tom Shuler pour World Cement.

“Notre ciment réagit avec le CO2 au lieu de l’eau. Pendant le durcissement, la réaction chimique avec notre ciment brise les molécules de CO2 et capture le carbone pour fabriquer du calcaire qui colle le béton. Cela signifie que nous consommons plus de dioxyde de carbone que nous n’en émettons, lors de la production.”

De plus, lors de la période du durcissement du ciment, les particules de CO2 sont absorbées par la matière.

“Lorsque vous combinez la réduction des émissions, lors de la production du ciment, avec la consommation de CO2 pendant le durcissement, nous réduisons l’empreinte carbone du ciment jusqu’à 70%.”

 

 

Un impact écologique important

Selon le PDG de Solidia Technologies, ces nouvelles technologies transformeraient le béton en “puit de carbone”, remplaçant le rôle d’absorption du CO2 des arbres. De plus, cette stratégie toucherait un marché très large, car le béton est l’un des matériaux le plus utilisé au monde.

“Cela signifie qu’en quelques heures seulement, un kilomètre de route pourrait consommer en permanence la même quantité de CO2 que celle absorbée en un an par près de 100 000 arbres. Grâce à la chimie et aux déchets de CO2, nous avons la possibilité de transformer le béton en un puits de carbone pour la planète.”

Solidia Technologies a donc choisi de transformer un matériau polluant, pour réduire son impact climatique, au lieu de développer de nouvelles énergies renouvelables. L’entreprise a d’ailleurs reçu plusieurs prix pour ses efforts écologiques comme le Global Cleantech 100 en 2020.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

La hausse des prix du pétrole face aux séismes et à la reprise chinoise

Le marché pétrolier a réagi à l’accroissement de la demande en Turquie provoquée par des séismes et à la reprise de la demande chinoise. Les prix du Brent et du WTI ont grimpé, respectivement, de 2,30% et 2,46%. Une situation qui permet aux acteurs du secteur pétrolier d’envisager une reprise favorisant le développement durable.

IPC annonce l’acquisition de Cor4 Oil Corp

Les actionnaires d’IPC et Cor4 ont annoncé le projet d’acquisition de Cor4 Oil Corporation par IPC pour un montant d’environ 84 millions de dollars canadiens. La transaction se complète par l’augmentation du bénéfice sur la propriété Suffield et par le développement des actifs supplémentaires, tout en obtenant l’approbation réglementaire et l’autorisation des actionnaires.

MPC Energy Solutions: nouvelles centrales solaires au Salvador

MPC Energy Solutions a annoncé le démarrage des opérations de ses centrales solaires Santa Rosa et Villa Sol au Salvador. Ces projets produiront 45,7 GWh d’énergie solaire par an, ce qui évitera 11 000 tonnes d’émissions de CO2 par an.

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)