L’AFD Lancera le 6 avril 2021 son Digital Energy Challenge

L’AFD Lancera le 6 avril 2021 son Digital Energy Challenge

L’AFD s’adresse ainsi aux opérateurs publics et aux start-ups évoluant dans le secteur de l’énergie en Afrique subsaharienne. Le programme offrira un soutien direct au développement de solutions innovantes et performantes pour améliorer l’accès à l’énergie.

 

L’AFD compte sur 1,5 million EUR€ financé par l’UE

Objecitf : soutenir l’intégration des EnR et améliorer l’accès à l’énergie en Afrique

Un premier appel à projets sera dédié au développement des technologies innovantes dans les pays d’Afrique subsaharienne. Il favorisera les synergies et partenariats entre opérateurs énergétiques et acteurs privé, afin d’encourager le partage de savoir-faire et de bonnes pratiques.

En accord avec la Stratégie transition énergétique 2019-2022 de l’AFD, le programme Digital Energy Facility entend soutenir l’intégration régionale des EnR. Il vise également à développer l’accès à l’énergie et à améliorer les performances des opérateurs énergétiques, en réduisant notamment les pertes d’électricité.

Condition : proposer des projets à composante numérique

Pour être éligible, les projets doivent inclure comme élément central une composante numérique. Ils doivent être innovants, soit intrinsèquement, soit au regard du marché local ou du pays d’opération.

Les projets doivent également être portés localement. Cela signifie l’organisation porteuse du projet doit avoir son siège dans le pays du projet où disposer d’une équipe de pilotage locale.

 

Un appel à projet ouvert aux starts-up et aux opérateurs énergétiques publics

Chaque entité sa mission de fond

Les start-ups pourront soumettre des projets innovant de services pour le réseau électrique. Elles pourront aussi proposer des solutions énergétiques propres pour les PME. Elles auront enfin la possibilité d’apporter des solutions numériques à destination entreprises de l’accès à l’énergie.

Les opérateurs énergétiques publics en partenariat avec des acteurs du secteur privé pourront, eux aussi, soumettre des projets. Ces derniers doivent contribuer de l’accès universel à l’énergie dans la région ciblée. Ils pourront également proposer des projets de gestion de la qualité de service du réseau et de développement des EnR.

Un accompagnement des projets et une assistance technique

Une douzaine de lauréats bénéficieront du financement de leur projet sous forme de subvention grâce au budget annuel de 1,5 million EUR€ alloué par l’UE. Ils pourront également recevoir une assistance technique sous forme d’appui à la gestion de projets, d’expertise ou d’appui spécifique en matière de comptabilité par exemple.

Ils participeront à un bootcamp organisé par des experts sectoriels pour soutenir la mise en œuvre de leur projet. Ces rassemblements favoriseront le partage de bonnes pratiques et assureront aux lauréats une bonne couverture médiatique de leurs projets.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>