Une nouvelle Usine de Regazéification en Italie

En Italie, le gouvernement approuve une usine de regazéification à Piombino. Dans un contexte de crise énergétique, le pays veut assurer son approvisionnement.
usine de regazéification_energynews

Une usine de regazéification verra le jour à Piombino, en Italie. Le gouvernement a approuvé le projet. Ainsi, l’Italie entend assurer son approvisionnement en gaz et renforcer sa sécurité énergétique.

Une usine de regazéification pour assurer sa sécurité énergétique

L’annonce de l’installation d’une nouvelle usine de regazéification est censée pallier une forte dépendance au gaz russe, représentant 40% des importations italiennes. Pour rappel, le groupe énergétique italien Eni avait importé l’année dernière près de 21 milliards de mètres cubes de gaz russe.

Le premier ministre, Mario Draghi, a déclaré au sujet de l’usine de regazéification de Piombino:

“Nous avons évalué la perspective de la planification de l’installation de l’usine de regazéification de Piombino. C’est une question de sécurité nationale, et un projet essentiel pour garantir nos réserves de gaz.”

Des mesures pour éviter une pénurie de gaz

L’Italie a donc pris des mesures pour prévenir la baisse des importations russes suite à l’invasion de l’Ukraine. Le pays a notamment signé des contrats avec l’Égypte et le Congo pour son approvisionnement en GNL.

Toutefois, la capacité d’importation de gaz naturel liquéfié de l’Italie arrive à saturation, selon le directeur du groupe. Il réclame en conséquence une expansion de l’infrastructure gazière du pays.

L’opérateur du réseau national de gaz, SNAM, a procédé à l’acquisition d’une nouvelle unité flottante de regazéification (FRSU). Cette nouvelle installation sera amarrée au port de Piombino.

Par ailleurs, le gouvernement italien a donné son vert pour la construction de six fermes éoliennes dans le pays.

Articles qui pourraient vous intéresser