SaskPower choisit le Réacteur BWRX-300

SaskPower choisit de déployer le réacteur nucléaire BWRX-300 de GE Hitachi à Saskatchewan. Le déploiement prévu pour le milieu des années 2030.
BWRX-300

SaskPower est une entreprise publique de production, de transport et de distribution d’électricité dans la province du Saskatchewan. L’entreprise gère 7 milliards de dollars en actifs.

Elle a décidé de sélectionner le petit réacteur modulaire (SMR) BWRX-300 de GE Hitachi Nuclear Energy pour soutenir son offre d’électricité dans la province du Saskatchewan. Son déploiement devrait s’effectuer au milieu des années 2030. Cette décision s’inscrit dans son objectif de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport aux niveaux de 2005.

Le réacteur BWRX-300, une technologie florissante

La technologie du réacteur BWRX-300 permet de limiter les émissions de CO2 puisqu’il ne produit pas de CO2 pendant son fonctionnement. Au-delà de cet intérêt écologique, la technologie présente d’importants avantages économiques. Par rapport aux technologies nucléaires traditionnelles, le réacteur BWRX-300 permet de réduire les coûts de construction et de fonctionnement. Par ailleurs, la durée de construction d’un tel réacteur est plus courte.

Ce type de réacteur est breveté d’une licence “Economic Simplified Boiling Water Reactor” (ESBWR) par l’U.S. Nuclear Regulatory Commission. Par ailleurs, le réacteur utilise un combustible certifié GNF2.

Ainsi, un important engouement international est né autour du réacteur BWRX-300. En plus du Canada, des protocoles d’accord ou encore des contrats ont été signés avec des entreprises aux États-Unis, en Pologne, en Suède, en Estonie et en République tchèque pour explorer le déploiement de la technologie.

GE Hitachi Nuclear Energy (GEH) développe ce réacteur. Cette entreprise naît de l’alliance entre General Electric et Hitachi en 2007 pour soutenir le développement de l’industrie nucléaire mondiale. Depuis sa création, l’entreprise est devenue un leader dans la construction de réacteurs avancés. Les projets utilisant le BWRX-300 sont clés pour GE. Ils garantissent le leadership de General Electric dans le secteur de la transition énergétique.

Une implantation de GE Hitachi sur le marché local

Par ailleurs, SaskPower a sûrement choisi de s’allier à GEH pour son implantation dans son marché local. Le soutien de General Electric pour l’industrie du nucléaire au Canada date du début des années 1950. L’entreprise a aidé à construire le réacteur Nuclear Power Demonstration (NPD). Ce dernier est le 1er réacteur nucléaire construit au Canada. Le NPD est à la base du développement des réacteurs CANDU.

GEH a récemment amplifié son ancrage sur le marché canadien. En mai 2022, GEH SMR Canada a signé un accord avec la Saskatchewan Industrial and Mining Supplier’s Association pour le développement du BWRX-300.

L’expertise de GEH

Le choix de SaskPower s’explique également par l’expérience acquise par GEH dans le déploiement du récateur BWRX-300. Il existe une synergie entre l’accord trouvé entre GEH et SaskPower et le travail déjà en cours entre GEH et l’Ontario Power Generation (OPG).

L’OPG est la principale compagnie de production et de commercialisation d’électricité en Ontario. L’entreprise est l’un des plus grands producteurs d’électricité en Amérique du Nord avec une production totale de 22 GW. L’entreprise possède 3 centrales nucléaires en fonctionnement.

Cette dernière va déposer une demande de licence de construction cette année pour pouvoir développer le 1er modèle de réacteur BWRX-300. Par ailleurs, l’OPG a choisi GEH pour fournir la technologie nécessaire sur le Darlington New Nuclear Project qui sera complété dès 2028.

Ainsi, l’accord entre SaskPower et GEH s’explique par l’attrait de la technologie, l’implantation de GEH au Saskatchewan ainsi que l’expérience de GEH avec des projets similaires.

Articles qui pourraient vous intéresser