Santa Barbara: un Stockage Innovant d’énergie en Italie

À Santa Barbara, dans la commune de Cavriglia, en Toscane, Enel et Brenmiller inaugurent système de stockage d'énergie.
Santa Barbara TES

À Santa Barbara, dans la commune de Cavriglia, en Toscane, Enel et Brenmiller inaugurent système de stockage d’énergie.

Une flexibilité accrue

À Santa Barbara, en Italie, Enel et Brenmiller dévoilent un système de stockage d’énergie thermique (TES). Lors de cette inauguration, plusieurs personnalités sont présentes comme le président de la région de Toscane. Ainsi, Eugenio Giani, le président de la région Toscane déclare:

“Cette inauguration confirme que la Toscane a un rôle central pour l’énergie, à la fois pour la production et pour l’innovation”.

Le projet à Santa Barbara permet de stocker de l’énergie sous forme de chaleur. Ainsi, il peut stocker jusqu’à 24MWh de chaleur propre à une température d’environ 550°C pendant cinq heures. En effet, l’intégration du système TES à la centrale existante permet à cette dernière d’être plus flexible.

Une collaboration italo-israélienne

Brenmiller est à l’origine de cette technologie et du développement de celle-ci en Israël. Ainsi Enel  intégre le système à sa centrale électrique de Santa Barbara. Salvatore Bernabei , responsable d’Enel, déclare:

“La flexibilité et l’adéquation sont deux composants fondamentaux d’un système électrique efficace et fiable, qui peut être fourni de plus en plus efficacement par stockage. Cet essai nous permet de valider une famille de technologies innovantes et durables dans le segment du stockage à long terme, ce qui permettra une intégration toujours plus grande des énergies renouvelables dans le réseau.”

Le partenariat entre Brenmiller et Enel s’inscrit dans la collaboration entre l’Israël Innovation Authority et Enel, signé en 2015. Ce partenariat entre les deux entreprises provient d’un protocole de collaboration italo-israélien. Il a pour objectif d’accélérer la coopération entre les entreprises israéliennes et les grandes industries italiennes.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)