Les Réserves de Gaz Tchèques atteignent 80%

A quelques mois de la saison hivernale, les réserves de gaz tchèques sont pleines à 80%. Un record pour le pays. La République Tchèque atteint son objectif en s'approvisionnant principalement à un terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) aux Pays-Bas.
réserves de gaz tchèques

Les réserves de gaz tchèques sont pleines à 80 % selon le Premier ministre Petr Fiala. Le pays se prépare à faire face à d’éventuels arrêts de livraisons depuis la Russie. Le Premier ministre a souligné l’importance du travail du gouvernement afin d’être préparé à l’hiver.

Objectif atteint pour les réserves de gaz tchèques

Avec ses réserves de gaz à 80%, le pays atteint des records en capacité de stockage. Auparavant dépendant entièrement de la Russie, il a dû trouver des alternatives à la suite du conflit entre l’Ukraine et la Russie. Les nouveaux fournisseurs semblent être les Pays-Bas.

D’après une récente intervention du ministre de l’industrie, Jozef Sikela, le pays aurait obtenu environ un tiers de la consommation annuelle. La République Tchèque a ainsi atteint une capacité annuelle de 3 milliards de mètres cubes. Du gaz venant principalement d’un terminal GNL des Pays-Bas.

Tout comme la République Tchèque, plusieurs pays de l’Union européenne essaient de se tenir prêts pour cette éventualité. L’objectif de l’UE était de remplir ses réserves de gaz à 80 % d’ici le mois de novembre. Une tâche rendue difficile par des pannes et des réductions de capacité du gazoduc Nordstream 1.

Bruxelles a appelé les membres à réduire leurs consommations afin de préserver les réserves de gaz pour l’hiver. La peur d’une coupure complète du gaz russe a motivé ces précautions. Elle avait mis en place des mesures pour réduire la consommation, mais ils n’ont pas fait l’unanimité parmi les États.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>