Plenitude Investit en Italie et en Espagne

Plenitude, la division énergie renouvelable d'Eni, investit en Italie et en Espagne en s'associant à Infrastrutture S.p.A.
Plenitude_energynews

Plenitude, la division énergie renouvelable d’Eni, investit en Italie et en Espagne en s’associant à Infrastrutture S.p.A. Un nouveau partenariat pour développer 1,5 GW de projets éoliens et photovoltaïques en Espagne et en Italie. Deux pays où le marché du renouvelable semble s’accélérer.

Développer le portefeuille renouvelable

En juin dernier, Eni annonçait l’entrée en Bourse d’une division d’énergies renouvelables et de ventes au détail. Baptisée Plenitude, celle-ci a pour objectif de libérer de nouvelles ressources à allouer à la transition énergétique.

Elle entend développer une capacité de production d’énergie renouvelable de plus de 6 GW d’ici à 2025 et de plus de 15 GW d’ici à 2030. Une stratégie confirmée par Stefano Goberti, PDG de Plenitude:

“Le développement des secteurs de l’éolien et du photovoltaïque est essentiel à notre stratégie de croissance, qui vise à atteindre plus de 2 GW de capacité installée à partir de sources renouvelables d’ici à la fin de 2022, pour passer à plus de 6 GW d’ici à 2025 et à plus de 15 GW d’ici à 2030.”

Afin d’atteindre ses ambitions, Plenitude poursuit son extension en Italie et en Espagne. Elle vient d’acquérir une participation de 65% dans Hergo Renewables S.P.A., une société qui détient un portefeuille de projets dans ces deux pays d’une capacité totale d’environ 1,5 GW.

Stefano Goberti, a notamment déclaré:

“Avec ce partenariat, nous ajoutons une importante plateforme de développement à notre portefeuille afin de renforcer notre capacité à produire de l’énergie à partir de sources renouvelables pour nos clients à travers l’Italie et l’Espagne.”

Le premier projet, une centrale photovoltaïque à Montalto di Castro (VT), est prévu pour le second semestre 2023.

En Italie et en Espagne, la transition s’accélère

Cette opération entend contribuer à la décarbonation progressive du secteur de l’électricité en Italie et en Espagne. Deux pays dans lesquels la transition énergétique s’accélère.

De fait, dans la droite ligne des objectifs européens, l’Italie a fortement progressé sur le front des énergies renouvelables. En 2014, le pays avait déjà dépassé les objectifs pour 2030 de l’ONU. Cependant, pour atteindre les objectifs européens, le chemin est encore long. Le pays devra être en mesure de produire 10 GW par an au cours des huit prochaines années.

Durant la semaine du climat, en parallèle de l’assemblée générale de l’ONU, l’organisation non gouvernemental Climate Group a publié un rapport concernant les objectifs de transition énergétique du G20.

L’Espagne, qui a obtenu le meilleur score, a été saluée pour avoir mis en place l’une des politiques les plus ambitieuses à l’échelle européenne. Une politique à laquelle Pier Francesco Rimbotti, PDG d’Infrastrutture S.p.A. se réjouit de participer:

“Nous sommes heureux de consolider notre contribution au déploiement de projets renouvelables de qualité, une mesure efficace dans la lutte contre le changement climatique et un outil de diversification durable de l’approvisionnement.”

Le pays a notamment procédé à une hausse significative de ses capacités de production ces dix dernières années.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Battolyser mise sur Rotterdam

Battolyser, installera sa première usine dans le port Rotterdam aux Pays-Bas pour répondre à la demande en hydrogène renouvelable. 

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)