Pertamina accroit ses capacités maritimes

Pertamina International Shipping (PIS) compte investir jusqu’à $3 milliards ces cinq prochaines années pour ses navires en Indonésie.
Pertamina GNL

Pertamina International Shipping (PIS) compte investir jusqu’à $3 milliards ces cinq prochaines années pour ses navires en Indonésie. L’entreprise espère rajeunir et étendre sa flotte pour le transport du GNL.

Renouvellement de la flotte

Pertamina International Shipping exploite plus de 400 navires dont trois sont de grands transporteurs de brut (VLCC) et deux gros transporteurs de gaz (VLGC). Wisnu Santoso, directeur de Pertamina International Shipping, déclare:

“Nous allons investir massivement dans le remplacement des navires […]. Nous voulons réduire l’âge moyen de notre flotte au cours des cinq prochaines années à 15 ans, contre environ 20 ans actuellement.”

En outre, l’entreprise prévoit d’acquérir des navires qui transporteront le GNL.

En effet, Pertamina International Shipping déplore un manque de navires dans son portefeuille. Cette situation obère ses capacités de transport. Considérés comme moins polluants, la demande de certains combustibles fossiles devrait augmenter.

Un marché en expansion

Pertamina International Shipping reconnaît que les chantiers maritimes sont à pleine capacité et que la construction de nouveaux navires sera onéreuse. Ce coût élevé s’explique par la forte demande. Cependant, la société est encline à acheter des navires existants tant qu’ils ont encore une bonne valeur économique.

Pertamina International Shipping signait en octobre un accord initial de partenariat stratégique avec la compagnie maritime japonaise Nippon Yusen Kaisha (NYK). L’objet de cet accord est une collaboration potentielle pour les activités logistiques de GNL. Celle-ci se concentrera à la fois sur les routes nationales et internationales.

 

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)