Nouvelle phase de Construction pour Akkuyu

La phase principale de construction de la quatrième unité débute pour la centrale nucléaire d'Akkuyu, en Turquie. Malgré son appartenance à l'OTAN, la Turquie continue de collaborer avec des entreprises russes.
Akkuyu_EnergyNews

La centrale nucléaire d’Akkuyu, première centrale nucléaire en Turquie, voit débuter la phase principale de construction de sa quatrième unité. Une cérémonie a eu lieu pour signifier le début de la phase de construction.

Des personnalités telles que Fatih Dönmez, ministre de l’énergie et des ressources naturelles ou Ziya Altunyaldız, président de la commission de l’énergie de la grande assemblée nationale de Turquie, étaient présents.

Collaboration russo-turque

Alexey Likhachev, directeur général de Rosatom, a déclaré lors de la cérémonie:

“La centrale nucléaire d’Akkuyu est le projet phare de ROSATOM en dehors de la Russie. Il s’agit de notre plus grand projet, la construction se déroulant simultanément dans quatre unités de la centrale nucléaire. […] Je suis convaincu que ce projet est devenu un exemple à suivre en ce qui concerne la coopération fructueuse entre les entreprises de nos pays, la participation de l’industrie turque et la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement efficace. En choisissant les technologies nucléaires russes modernes et fiables, la République de Turquie a créé les bases de sa souveraineté énergétique pour les décennies à venir.”

Plusieurs centaines d’entreprises turques participent à la réalisation de la centrale d’Akkuyu. Ces entreprises fournissent des matériaux, des équipements, des services et réalisent différents travaux. Le volume des commandes passées à ces entreprises s’élève par ailleurs à 3 milliards de dollars.

La centrale d’Akkuyu remplit plusieurs objectifs

Plus de 25.000 personnes travaillent sur le site et plus de 80% d’entre elles, sont des citoyens turcs. Les habitants de la région participent notamment au projet. À ce titre, environ 600 personnes du district de Gülnar ont travaillé sur le site. La centrale nucléaire d’Akkuyu contribue ainsi au développement de l’emploi dans la région.

La centrale nucléaire d’Akkuyu jouera également un rôle clé dans la production d’une énergie fiable et respectueuse de l’environnement. Pour Fatih Dönmez, ministre de l’énergie et des ressources naturelles:

“La centrale nucléaire d’Akkuyu est le plus grand investissement ponctuel de l’histoire de notre République. Une fois achevés, les quatre réacteurs permettront de répondre à 10% de notre demande d’électricité. Akkuyu jouera un rôle important non seulement par la production d’électricité, mais aussi par sa contribution à notre objectif d’énergie verte. Akkuyu permettra d’éviter l’émission de 35 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an, et un total de 2,1 milliards de tonnes d’émissions de carbone au cours de ses 60 années d’exploitation.”

La construction de la centrale

La construction de la centrale d’Akkuyu a nécessité l’assèchement, l’excavation d’une fosse de sous-sol, l’installation d’un coussin en béton ainsi que d’autres travaux préparatoires au bétonnage. Le béton est coulé dans la base de la future unité de puissance et aura une hauteur de 2,6 mètres. 17.000 mètres cubes de mélange de béton seront nécessaires au total.

Plusieurs éléments de la centrale d’Akkuyu ont déjà été terminés. Par exemple, le bétonnage des plaques de fondation des bâtiments du réacteur et de la turbine de l’unité 1. Tout comme l’installation de la cuve sous pression du réacteur, les générateurs de vapeur ou les unités de pompe de circulation principale.

Articles qui pourraient vous intéresser

Hinkley Point B_energynews

Hinkley Point B Ferme

Après 46 années, la centrale nucléaire d'Hinkley Point B d'EDF annonce la fermeture de son deuxième réacteur. Les équipes entament alors l'opération de déchargement de combustible.

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>