McDermott obtient un Contrat FEED pour NFS

McDermott participera à l'extension de North Field South, au Qatar. L'entreprise a obtenu un contrat FEED.
McDermott

McDermott obtient un contrat FEED (Front-End Engineering Design) dans le cadre du développement de North Field South, au Qatar. Celui-ci comprend l’alimentation électrique du projet d’extension de North Field South.

Qatar Energy avait déjà attribué au fournisseur un contrat d’approvisionnement pour les jackets, topsides et pipelines pour l’extension de North field.

McDermott participe au projet d’expansion de NFS

North field South (NFS) fait partie du projet North field Expansion (NFXP). QatarEnergy a mis en place NFS pour augmenter la production de GNL via l’alimentation de deux trains supplémentaires. Le Qatar veut booster sa production et passer de 77 millions de tonnes par an à 126 millions par an.

Selon le contrat, McDermott sera en charge du développement des études FEED de plusieurs éléments. C’est-à-dire les pipelines, les câbles et les installations associées onshore et offshore. Avec l’aide de Chennai, McDermott va piloter le projet depuis Doha.

Qatar Energy a refait appel à McDermott pour son expertise dans le domaine de l’ingénierie de la construction liée au GNL. Les deux entreprises ont déjà collaboré, la dernière collaboration remonte en début d’année pour le champ North Field East.

En janvier, McDermott a décroché un contrat afin de fournir l’ingénierie, la construction et l’installation de plusieurs éléments. Précisément, il était chargé de l’installation de 8 topsides (WHT) pour North field East et cinq autres pour le sud. En plus des topsides, McDermott a été chargé de l’installation de 225 km de câbles sous-marins de 33 kV.

Les réserves de gaz du Qatar

Le Qatar a découvert ses réserves de gaz naturel en 1971, au large des côtes nord-est du pays. Il a fallu 14 ans et 15 puits pour confirmer son statut de plus grand champ de GNL au monde. On estime ses réserves récupérables à 900 tscf, soit 10 % de la réserve mondiale connue.

Il intègre ainsi le top 3 des pays détenant la plus grande capacité de réserves en gaz naturel. Depuis, le gaz est un élément très important pour la croissance économique de la péninsule. À partir de son gaz, le Qatar produit du GNL, mais aussi du GTL et LGN.

Articles qui pourraient vous intéresser

QatarEnergy_energynews

QatarEnergy collabore avec Samsung C&T

QatarEnergy collabore avec Samsung C&T pour la construction de deux centrales solaires au Qatar. Ces projets produiront 875 MW. Ainsi, le Qatar entend compenser les émissions liées à l'exploitation du GNL, alors que le pays développe North Field East.