Masdar signe avec la Côte d’Ivoire pour une centrale solaire de 70 MW

Masdar et la Côte d'Ivoire ont signé un accord pour explorer le développement d'une centrale solaire d'une capacité allant jusqu'à 70 MW dans le cadre de l'initiative Etihad 7 lancée par les Émirats arabes unis.
RWE Clean Energy - 2023-03-14T120205.827

La société d’énergie propre Masdar a signé un accord avec le ministère des Mines, du Pétrole et de l’Énergie de la République de Côte d’Ivoire pour explorer le développement d’une centrale solaire d’une capacité allant jusqu’à 70 MW. Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’initiative Etihad 7, lancée par les Émirats arabes unis pour investir dans le développement du secteur des énergies renouvelables en Afrique, dans le but d’atteindre une capacité d’approvisionnement de 20 GW et de fournir de l’électricité propre à 100 millions de personnes sur le continent d’ici 2035.

La Côte d’Ivoire s’engage dans la production d’énergie renouvelable

La Côte d’Ivoire a décidé de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 32 % et d’augmenter la part des énergies renouvelables dans son bouquet énergétique pour 45% d’ici 2030, conformément à ses engagements dans le cadre des accords sur le changement climatique. Dans cette optique, elle a élaboré un schéma directeur de développement de son outil de production qui intègre le solaire, l’hydroélectricité et la biomasse. L’accord-cadre signé avec Masdar pour la centrale solaire de 70 MW contribuera à l’atteinte de cet objectif ambitieux.

Masdar, une entreprise ambitieuse

Avec la nouvelle structure d’actionnariat lancée en décembre, Masdar a pour objectif de fournir 100 GW d’énergie propre dans le monde d’ici 2030. La société voit un énorme potentiel pour le secteur des énergies renouvelables à travers l’Afrique, avec le développement et la croissance massifs prévus sur le continent et les faibles niveaux actuels de pénétration des énergies propres. L’accord avec la Côte d’Ivoire soutient les objectifs d’énergie propre du pays et contribuera à stimuler le développement économique durable de la nation.

Plusieurs accords Etihad 7 signés

Avec la signature de la Côte d’Ivoire, cinq projets Etihad 7 sont désormais sous accord, et trois autres ont été signés lors de l’ADSW 2023. Il s’agit notamment : d’un accord avec le ministère angolais de l’Énergie et de l’Eau pour le développement de projets d’énergie renouvelable d’une capacité totale de 2 GW ; un accord avec le ministère ougandais de l’énergie et du développement minier pour le développement de nouveaux projets d’énergie renouvelable d’une capacité totale installée de 1 GW ; et un accord avec le ministère zambien de de l’Énergie et la compagnie d’électricité nationale zambienne ZESCO Limited pour le développement conjoint de projets solaires, éoliens et hydroélectriques d’une capacité totale de 2 GW.

Un potentiel inexploité pour les énergies renouvelables en Afrique subsaharienne

Selon l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), moins de la moitié de la population d’Afrique subsaharienne a accès à l’électricité, et seulement 20 % de l’électricité produite provient de sources renouvelables. Pourtant, le continent dispose d’un potentiel théorique considérable d’énergie solaire et éolienne, évalué à 850 térawatts (TW) selon un rapport produit par Masdar et Abu Dhabi Sustainability Week avec le soutien analytique de McKinsey & Company.

 

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Le gaz nigérian, enjeu d’une guerre énergétique au Maghreb

Le Maroc et l’Algérie se livrent une bataille pour le contrôle du marché européen de l’énergie avec des projets de gazoducs concurrents. Mais avec la décision de l’UE de se tourner vers des énergies plus propres, ces mégaprojets soulèvent des questions quant à leur pertinence.

Boom de 63% des importations de gaz naturel liquéfié en Europe en 2022

Les importations européennes de gaz naturel liquéfié ont augmenté de 63% en 2022, selon un rapport de l’IEA. Cette hausse est due au tarissement des gazoducs russes et a conduit le marché mondial du LNG à doubler de valeur, atteignant un montant record de 450 milliards de dollars.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)