Marché du Charbon : Crise au Pakistan et Fermetures

Le marché du charbon connaît une crise mondiale. Le Pakistan est confronté à pénurie de charbon contraignant des centrales électriques et des industries du secteur non-électrique à fermer temporairement ou à fonctionner à capacité significativement réduite. La crise économique pourrait être davantage s'aggraver.
charbon

Le Pakistan fait face à une pénurie de charbon. En cause, le prix du charbon importé d’Afrique du Sud très élevé du fait des troubles civils qui ont eu lieu dans le pays fin 2021 et des problématiques de transports. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a aggravé cette crise, la demande s’étant accrue en Europe pour remplacer les tonnages russes interdits par l’UE afin de protester contre cette invasion.

Les industries non-électriques et les centrales électriques impactées par la pénurie de charbon au Pakistan

Plusieurs industries non-électriques, dont des cimenteries et aciéries sont impactées par cette pénurie de charbon. Plusieurs ont déjà fermé temporairement ou fonctionnent à capacités significativement réduites. Certaines centrales électriques fonctionnent quant à elles à moins de 60% de leur capacité. L’imminence d’une crise de l’électricité au Pakistan implique une demande intérieure plus élevée que d’habitude.

S&P Global a rapporté le 21 avril que les acheteurs de charbon thermique au Pakistan cherchent un substitut au charbon sud-africain, mais manquent d’alternatives de même qualité. Un négociant rapporte pour S&P que le charbon provenant d’Afghanistan n’est pas de très bonne qualité. Il répond au besoin minimum. Selon lui, il n’y aura pas d’importation d’Afrique du Sud tant que les prix ne tomberont pas à au moins 250$/mt.

Selon un négociant basé aux États-Unis, le Pakistan ne peut pas se permettre d’acheter un charbon à haute valeur calorifique. Il pourrait acheter du charbon à plus basse valeur calorifique en provenance d’Afrique du Sud, d’Indonésie et du charbon russe à prix réduit.

Les importations freinées par les prix aggravent la crise économique au Pakistan

Selon S&P Global, le prix du charbon Sud-Africain d’une valeur calorifique de 5500 kcal/kg NAR a augmenté de 169% entre le 4 janvier 2022 et le 20 mai, passant de 107,45$/mt FOB à 289,45$/mt.

Le charbon thermique pakistanais CFR de 5750 kg/kcal NAR a atteint 457,95$/mt le 2 mars, un sommet historique. Ce coût comprend une hausse de 127,95$ sur la journée, le prix le plus élevé recueilli par S&P Global depuis le 1er juin 2020. Il était alors à 61,50$/mt. Le 23 mai, le charbon thermique pakistanais était à 382,50$/mt ; une baisse de 5$ sur la journée, selon les données recueillies par S&P Global.

La crise du marché du charbon aggrave la crise économique au Pakistan qui présente des défauts de paiement. Un négociant aux Etats-Unis rapporte à S&P que des producteurs d’électricité chinois au Pakistan n’ont pas reçu leur paiement et fonctionnent à capacité beaucoup plus faible. Ils menacent de fermer leurs centrales, ce qui aggraverait davantage la crise de l’électricité du pays. Le défaut de paiement du Pakistan entraîne également une réduction de la demande de clinker et de ciment du Sri Lanka. Cette baisse de la demande implique un ralentissement des activités de construction dans le pays.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>