Les Stocks de Gaz de l’UE sur la Bonne voie

Les stocks de gaz de l'Union Européenne sont en bonne voie de remplir les nouveaux objectifs fixés pour le 1er novembre 2022.
Stocks gaz_EnergyNews

Les stocks de gaz de l’UE sont en bonne voie pour atteindre l’objectif du 1er novembre grâce aux injections réalisées en juillet. Rappelons que, pour faire face à la crise énergétique, l’UE a fixé un objectif commun quant aux stocks de gaz.

De nouveaux objectifs pour les stocks de gaz de l’UE

Le règlement européen adopté suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie fixe de nouveaux objectifs. Ceux-ci prévoient de remplir les stocks de gaz à 80% de leur capacité avant le 1er novembre 2022, et à 90% avant le 1er novembre des années suivantes. Afin d’atteindre l’objectif fixé, l’UE devra injecter 125 millions de mètres cubes par jour avant la fin octobre.

Avec 73 milliards de mètres cubes au 31 juillet, les stocks sont inférieurs de 1% à la moyenne quinquennale. En revanche, les injections nettes de juillet ont augmenté de 21% par rapport à l’année dernière. L’UE a rempli ses stocks de gaz naturel à 69% à la fin du mois de juillet.

Malgré la diminution des flux russes, ce chiffre indique une bonne stratégie pour atteindre l’objectif de 80% fixé pour le 1er novembre. Les stocks de gaz de l’UE contiennent 73 milliards de mètres cubes le 31 juillet, soit 13 milliards de mètres cubes de plus que l’an passé.

Un négociant a déclaré que l’objectif de l’UE pour novembre semble “tout à fait réalisable”.

Le stock de gaz est de 1% de moins que la moyenne sur cinq ans. C’est l’écart le plus faible constaté depuis le début de 2022, selon les données de GIE AGSI. L’objectif pourrait être atteint avant la fin du mois d’août, si les taux d’injections nets restent au niveau de juillet.

“La France est pleine”

La France a pu bénéficier d’un afflux de cargaisons de GNL tout au long de 2022. Ainsi, les réservoirs de gaz français étaient remplis à 79% le 31 juillet. Cependant, l’Allemagne a rempli ses réservoirs à 69% le 31 juillet, avec 16 milliards de mètres cubes.

Ainsi, les stocks de gaz français ont un prix Day-ahead sur le marché PEG français évalué par Platts à 113,85 €/MWh le 1er août. Ce qui représente une réduction de 84,525 €/MWh par rapport au TTF.

Un autre négociant européen déclare:

“L’Allemagne injectera même si les prix sont à 300 €/MWh, donc le resserrement se poursuivra jusqu’à ce qu’ils aient terminé.”

Le 1er août, le prix allemand Day-ahead a été évalué à 198,7 EUR/MWh. Cela représente une prime de 32,5 centimes €/MWh par rapport à son équivalent TTF néerlandais.

Selon GIE AGSI, les injections nettes de gaz dans les stocks européens ont atteint une moyenne de 381 millions de mètres cubes par jour. Cela s’inscrit dans la continuité de leur performance. De fait, en juillet les injections net sont en hausse de 21% par rapport à l’année dernière. Par rapport à la moyenne des 5 dernières années, ce chiffre atteint 15%.

Articles qui pourraient vous intéresser

allemagne_energynews

L’Allemagne multiplie les FSRU

Afin de se détacher du gaz russe, l'Allemagne multiplie les projets de FSRU. Deux premières installations, permettant d'importer jusqu'à 10 milliards de mètres cubes par an,...

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>