Les Pays-Bas veulent Stocker plus de Gaz

En vue d'éventuelles pénuries, les Pays-Bas souhaitent stocker plus de 80% de gaz dans leur centre de stockage Norg. Le pays entend également rehausser le volume de ses autres installations de stockage.
Pays-Bas_EnergyNews

Les Pays-Bas veulent remplir, au-delà de 80%, leur réserve de gaz Norg. En raison d’éventuelles coupures de gaz russe, le gouvernement néerlandais envisage de prendre une décision afin de stocker davantage de gaz. Par ailleurs, le pays avait fait part de son souhait de s’émanciper de l’énergie russe cette année.

Les Pays-Bas anticipent une éventuelle pénurie de gaz

Norg est le plus grand centre de stockage des Pays-Bas. Actuellement, le site est rempli à 80% de sa capacité. Cependant, du fait de l’incertitude russe, le gouvernement souhaite stocker davantage de gaz avant l’hiver.

Les autres installations de stockage des Pays-Bas sont, quant à elle, remplies à 70% en moyenne. Le remplissage de ces centres a eu lieu au cours des dernières semaines, suite aux recommandations de l’UE. Ces recommandations comprennent, entre autres, le remplissage des installations de stockage à 80% avant le mois de novembre.

Le centre de stockage Norg a atteint 80% de sa capacité de remplissage, soit 5 milliards de mètres cubes. Selon un porte-parole du ministère des affaires économiques, le remplissage a été interrompu après avoir atteint ce stade.

Les sanctions appliquées à la Russie et les possibles représailles de cette dernière, ont poussé le Cabinet néerlandais à souhaiter des stocks de gaz à 80% aux Pays-Bas. Toutefois, le Cabinet n’a détaillé ni aucun plan ni aucune méthode de financement pour parvenir à un tel résultat.

Pour rappel, GasTerra, qui achète et vend du gaz pour les Pays-Bas, avait vu ses livraisons de gaz interrompues par Gazprom.

Évaluation des coûts

Cependant, le Cabinet a calculé le coût du remplissage à 80% du centre de stockage Norg. Celui-ci s’élève à 6 milliards d’euros pour 5 milliards de mètres cubes.

Pour atteindre 100% de la capacité de stockage, il faudrait environ 1,2 milliard de m3 supplémentaire, selon Jan Hendrik Annema, porte-parole de GasTerra. Jan Hendrik Annema a déclaré que des discussions étaient en cours pour rehausser le niveau de stockage:

“En-tout-cas à un niveau plus élevé que maintenant. Ce niveau et les conditions sont au centre des discussions.”

Le coût pour un rehaussement du volume de gaz à pleine capacité est évalué à entre 2,5 milliards et 3 milliards d’euros. La somme dépend notamment des cours du gaz et de l’achat de gaz nécessaire pour réaliser un tel objectif.

Le gouvernement des Pays-Bas subventionne également les entreprises pour le remplissage de l’installation de Bergermeer. Le centre de stockage a une capacité de 4,1 milliards de m3 et est rempli à 57%.

Articles qui pourraient vous intéresser