Les Factures de Gaz Allemandes augmentent

Face à la crise énergétique, l'Allemagne impose une nouvelle taxe. Celle-ci entraîne une hausse des factures de gaz des foyers.
facturesdegaz_energynews

Les factures de gaz des foyers allemands augmentent. Cette hausse a pour but de limiter les pertes induites par le remplacement des approvisionnements russes. Ainsi, Trading Hub Europe annonce que les factures de gaz des foyers allemands augmenteront de 2,419 centimes d’euros par kWh.

Hausse des factures de gaz, une mesure d’urgence

Le gouvernement adopte une nouvelle taxe afin de soutenir le secteur énergétique du pays. Celui-ci est soumis à de fortes pressions depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, en février. La réduction de l’approvisionnement russe plus rapide qu’escompté n’a pas permis au Bundestag de temporiser suffisamment afin de déployer ses mesures alternatives.

L’augmentation des cours du charbon a lourdement pesé sur les liquidités des opérateurs énergétiques outre-Rhin. Les pertes engendrées menacent sérieusement l’économie et laissent craindre une forte récession dès l’hiver prochain. Les installations de GNL et les contrats en cours de négociation ne peuvent répondre suffisamment tôt aux défis présents.

La taxe sera effective dès le 1er octobre et sera maintenue, normalement, jusqu’en avril 2024. Cette augmentation des factures de gaz en Allemagne représente, selon Verivox, une hausse de 13%. La moyenne des factures de gaz en Allemagne s’élève, sur une base de 20.000 kWh, à 3.568 €. Ainsi, une hausse de 13% représente 480 €.

Protéger la filière énergétique allemande

Uniper devrait être l’un des principaux bénéficiaires de cette hausse des factures de gaz. En juillet, le gouvernement allemand a largement participé à la sauvegarde du principal importateur de gaz du pays. Un plan de sauvetage passant par l’achat de 30% des parts de l’entreprise et d’un prêt public de plusieurs milliards d’euros en obligation convertible ayant déjà été réalisé.

Robert Habeck, ministre de l’économie allemand, explique:

“L’alternative aurait été l’effondrement du marché allemand de l’énergie, et avec lui de grandes parties du marché européen de l’énergie. […] Le modèle énergétique allemand, dépendant de la Russie, a échoué et ne reviendra pas. […] Pour ce faire, nous devons parfois prendre des médicaments amers.”

L’industrie doit également composer avec cette nouvelle taxe. Hans Juergen Kerkhoff, président de la German Steel Federation, estime que la surtaxe sur le gaz augmentera la pression sur les coûts.

La flambée des prix de l’énergie avait déjà entraîné un coût avoisinant les 7 milliards d’euros. Cette nouvelle taxe, débouchant sur une hausse des factures de gaz, entraînera une nouvelle augmentation. Celle-ci est estimée à 500 millions d’euros.

En Allemagne, l’inflation atteint les 8,5%. Selon les économistes, elle devrait encore s’accélérer. Ainsi, la Federation of German Industries réclame au chancelier des mesures visant à soutenir les entreprises.

Articles qui pourraient vous intéresser