L’Éolien aiderait l’Inde à Atteindre ses Objectifs

Le dernier rapport du GWEC estime que l'énergie éolienne pourrait jouer un rôle important dans la transition énergétique indienne à venir. Le rapport indique que l'Inde a un immense potentiel qui reste encore à exploiter. L'énergie éolienne pourrait notamment ajouter 23,7 GW d'énergie propre au mix énergétique indien d'ici 2026.
éolien inde_EnergyNews

L’éolien pourrait grandement contribuer à la transition énergétique indienne dans les années à venir. Le Global Wind Energy Council (GWEC) et MEC Intelligence (MEC+) ont lancé la troisième édition du rapport “Renewing wind growth to power the energy transition : India Wind Energy Market Outlook 2026”. Ce dernier soutient que cette source d’énergie pourrait ajouter 23,7 GW d’énergie propre dans le mix énergétique indien.

Cependant, le pays reste encore aujourd’hui très dépendant du charbon pour assurer sa sécurité énergétique.

Le potentiel de l’énergie éolienne reste sous-exploité

En mars 2022, l’éolien représentait 37,7% de la capacité installée d’énergies renouvelables dans le pays. L’essentiel du potentiel reste cependant sous-exploité. L’Inde dispose d’une capacité potentielle d’éolien terrestre de 600 GW et de 174 GW d’éolien en mer.

D’ici 2026, l’énergie éolienne pourrait apporter à l’Inde 23,7 GW d’énergie propre et participer à la transition énergétique indienne.

Ben Backwell, PDG du GWEC, déclare à ce propos:

“Cette perspective est publiée alors que le monde est confronté à un moment décisif ; il existe une étroite fenêtre d’opportunité pour arrêter les dommages irréversibles causés à cette planète par le changement climatique en passant de toute urgence aux énergies propres. L’Inde peut saisir cette opportunité, mais elle doit donner un coup de fouet à sa transition énergétique après les retards dus à la pandémie.”

Mobiliser les pouvoirs publics

À condition, toutefois, que l’environnement politique, institutionnel et réglementaire y soit favorable. Ainsi, Ben Backwell ajoute que l’Inde doit remplir diverses conditions:

“Pour saisir cette énorme opportunité, l’Inde doit se concentrer sur trois domaines : le dialogue entre le gouvernement central et les États pour favoriser la recherche d’un consensus ; la livraison pour aider à respecter les délais et les objectifs, et la possibilité pour l’Inde d’être une destination pour les fabricants et fournisseurs mondiaux d’énergie éolienne.”

Pour dynamiser davantage le secteur de l’éolien en Inde, il est donc nécessaire que la coordination entre le pouvoir central et les gouvernements locaux soit renforcée.

Martand Shardul, de CXEC India, commente:

“Les modifications de politique doivent être évaluées sur une période de temps afin d’identifier toute possibilité d’amélioration et d’accélérer les progrès tout en assurant un environnement commercial prospère.”

L’éolien attire de plus en plus

De par son potentiel, l’énergie éolienne attire les investisseurs en Inde et les appels d’offres vont croissant. Selon Sumant Sinha, PDG de ReNew Power:

“Entre 2021 et jusqu’à la publication de cette édition, 2,7 GW d’appels d’offres hybrides éolien/solaire (WSH) attribués par la SECI et 3,5 GW de projets éoliens autonomes ont été attribués. Contrairement aux années précédentes, les projets autonomes et hybrides ont été sursouscrits, ce qui réaffirme le rôle prépondérant toujours plus important de l’énergie éolienne pour la décarbonation et le renforcement de la résilience du réseau électrique.”

De manière générale, les énergies renouvelables doivent jouer un rôle de plus en plus important dans la production énergétique indienne.

Ce que confirme Sidharth Jain, directeur général chez MEC+:

“Les accords d’achat d’énergie hybride éolienne-solaire se sont multipliés dans le cadre des contrats d’approvisionnement des entreprises et des DISCOMs, dans le but de répondre aux besoins en énergie de pointe.”

Malgré des perturbations

Le marché de l’éolien en Inde a, lui aussi, été impacté par la pandémie de COVID-19. La deuxième vague du virus et les perturbations dans la chaîne d’approvisionnement à l’échelle internationale ont provoqué des retards. En conséquence de quoi le ministère des énergies nouvelles et renouvelables (MNRE) a dû prendre des mesures.

Malgré l’incertitude relative au marché éolien, le secteur s’est renforcé en Inde. Sidharth Jain explique:

“Les antécédents de l’Inde ont indiqué que le marché des installations éoliennes est un marché irrégulier. Un élan considérable a été construit dans le pipeline depuis 2017-2018, mais des retards démesurés dans l’exécution des projets ont remis en question les hypothèses des développeurs. Malgré ces obstacles, le rôle de l’éolien en tant que complément à l’énergie solaire s’est renforcé en 2021. Les AAE de projets hybrides éolien-solaire se sont multipliés au sein des contrats d’approvisionnement des entreprises et des DISCOMs, visant à répondre aux besoins en électricité de pointe. L’exportation de turbines plus grandes et l’entrée de nouveaux fournisseurs sur le marché local ont renforcé la position de l’Inde en tant que plaque tournante mondiale pour l’approvisionnement en équipements éoliens. Compte tenu de ces tendances, nous avons bon espoir de voir la demande d’énergie éolienne se redynamiser dans le pays d’ici 2026.”

Enfin, le rapport a dressé cinq recommandations pour l’exploitation pleine et entière du secteur éolien en Inde. Par exemple, en promouvant l’échange de technologie avec le reste du monde ou en mettant en place des feuilles de route.

Ainsi, les perspectives du rapport du GWEC mettent en lumière les capacités éoliennes encore inexploitées de l’Inde. Ce potentiel est décrit comme pouvant, s’il est mené à terme, soutenir la décarbonation et la transition énergétique de l’Inde.

Malgré des retards et des perturbations dues à la pandémie de Covid-19, le secteur est actuellement en pleine croissance. En 2022, les appels d’offres se sont multipliés, ce qui réaffirme le rôle d’importance que peut jouer l’énergie éolienne.

 

Illustration par Tyler Doyle

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>