Le Stockage de Gaz Allemand Ralenti

En Allemagne, les sites de stockage du gaz sont remplis à quelque 80%. Toutefois, le pays vise les 95% d'ici le 1er novembre. Or, la maintenance de Nord Stream 1 perturbe le calendrier allemand. Celle-ci ralentira les efforts du pays.
stockage de gaz_energynews

Le stockage de gaz allemand doit s’adapter. Si les sites de stockage de gaz sont remplis à environ 80% de leur capacité, la maintenance imprévue de Nord Stream 1 ralentira la cadence de remplissage des différents sites.

Imprévu dans les objectifs de stockage de gaz

Klaus Muller, président de la Bundesnetzagentur, annonce que les sites de stockage de gaz allemands continuent d’être remplis. Ils auraient même franchi une nouvelle étape, avec des installations désormais pleines à plus de 80%.

Cependant, le 19 août, Gazprom a annoncé qu’il fermerait Nord Stream 1 du 31 août au 2 septembre pour effectuer des travaux de maintenance. Ces derniers seront effectués sur la dernière turbine opérationnelle de la station de compression de Portovaya.

Selon K. Muller, cette maintenance entraînera une diminution des injections dans les sites allemands de stockage de gaz. Sur Twitter, il annonce:

“La maintenance surprenante de Nord Stream 1 pourrait temporairement freiner le remplissage.”

L’Allemagne s’est fixée des objectifs stricts de remplissage du stockage de gaz. Le niveau de remplissage doit atteindre 85% d’ici le 1er octobre et 95% d’ici le 1er novembre. Ces objectifs dépassent donc largement ceux imposés par l’Union européenne.

Poursuivre le stockage grâce au GNL

De nouvelles entrées de GNL en Allemagne

Les prix élevés du gaz en Europe ont entraîné de fortes importations de GNL, compensant en partie la baisse des importations russes. K. Muller explique:

“Aussi douloureux que soient les prix élevés du gaz, ils permettent également un afflux de GNL vers l’UE.”

Cependant, l’Allemagne ne dispose actuellement d’aucune infrastructure d’importation de GNL propre. Cette situation limite sa capacité de stockage de gaz.

Installer des terminaux flottants

Par conséquent, le gouvernement a décidé d’affréter quatre FSRU. Deux de ces terminaux seront déployés d’ici la fin de 2022 à Wilhelmshaven et Brunsbuttel. Les deux autres devraient être prêtes d’ici fin 2023 à Stade et Lubmin. En outre, un cinquième terminal devrait être déployé à Lubmin d’ici fin 2022.

Pour garantir l’approvisionnement des deux premiers FSRU, le gouvernement allemand signera des contrats avec Uniper, RWE et EnBW. L’objectif de ces contrats est d’obliger les entreprises à utiliser toute la capacité des FSRU. Ainsi, ces contrats garantiront l’approvisionnement en GNL des deux terminaux jusqu’en mars 2024.

Le gouvernement allemand a également pris un certain nombre d’autres mesures pour renforcer le stockage de gaz et atténuer la crise du gaz avant l’hiver prochain. Il a par exemple réduit la TVA sur l’utilisation du gaz de 19% à 7%. Il a également accordé des prêts pour acheter du gaz et renfloué Uniper.

Ainsi, L’Allemagne s’est fixé des objectifs de stockage de gaz ambitieux. Si l’objectif de 75% est d’ores et déjà atteint, Klaus Muller a averti que l’Allemagne aurait du mal à répondre aux prochaines échéances.

Articles qui pourraient vous intéresser