Le Nucléaire Français face aux Défaillances

En France, le secteur du nucléaire doit faire face à de nombreux problèmes. En conséquence, la production d'énergie nucléaire atteint des niveaux historiquement bas et une pression est maintenue sur les prix de l'électricité.
NucléaireFrançais_EnergyNews

En ce moment, le secteur nucléaire français est peu performant. Ses nombreux déboires maintiennent la pression sur les prix de l’électricité au comptant.

La production française d’énergie nucléaire chute

Le 26 juillet, les prix de l’électricité s’établissaient à 532,25 €/MWh, selon les données d’Epex Spot. Dans le même temps, la production du nucléaire français a atteint son plus bas niveau historique au cours de la semaine 29 (18-24 juillet). Le secteur du nucléaire n’a produit en moyenne que 24 GW.

La production nucléaire a même atteint un bas niveau historique le 25 juillet, avec seulement 23,47 GW. L’an passé, à la même date, la production était de 41,63 GW selon les données du gestionnaire de réseau RTE.

Il y a deux raisons qui expliquent cette baisse sans précédent de 18 GW par rapport à l’année dernière. La principale est l’indisponibilité de quelque 15 GW de réacteurs en raison de réparations et de contrôles des signes de corrosion sous contrainte détectés pour la première fois fin 2021 à Civaux et Chooz.

La seconde raison est que EDF a également retardé les retours des réacteurs du Blayais 3, de Paluel 4 et de Dampierre 3 et 4 de 15 jours au total, selon les notes de transparence depuis le 22 juillet.

Selon les prévisions hebdomadaires de RTE, la demande de pointe pour le 1er août s’élève à 52,7 GW, soit 5 GW de moins que les pics observés le 19 juillet, lorsque les températures ont dépassé les 40°C.

La France en concurrence avec l’Italie

Le nucléaire français est en concurrence avec l’Italie pour les flux transfrontaliers. D’ailleurs, l’Italie reste le marché de l’électricité le plus porteur d’Europe. Le 25 juillet, cette tendance se confirmait puisqu’en août, la France continuera des importations nettes depuis l’Italie.

La nouvelle interconnexion Savoie-Piémont de 1,2 GW devait entrer en service en juillet. Platts Analytics prévoit que le nucléaire français atteindra une moyenne d’environ 25,5 GW en juillet et août. Dans le même temps, la demande en électricité devrait diminuer en raison des vacances. Pour l’instant, la production du nucléaire français a été en moyenne de 24,5 GW en juillet.

Articles qui pourraient vous intéresser

Hinkley Point B_energynews

Hinkley Point B Ferme

Après 46 années, la centrale nucléaire d'Hinkley Point B d'EDF annonce la fermeture de son deuxième réacteur. Les équipes entament alors l'opération de déchargement de combustible.

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>