Le Nucléaire Chinois soutenu par Westinghouse

Dans le cadre de la transition énergétique, le nucléaire chinois se développe. Ainsi, en Chine, une ville repose uniquement sur le nucléaire.
nucléairechinois_energynews

Le nucléaire chinois se développe. Le pays entend encore renforcer la part du nucléaire dans son bouquet énergétique.

Le nucléaire chinois alimentera complètement Haiyang

Yantai accueillait le Carbon Emission Peak and Carbon Neutrality Forum. Celui-ci a réuni près de 2.000 experts issus des milieux scientifiques, professionnels et universitaires.

Le but était de réfléchir à la ligne de conduite pour l’avenir du pays concernant les objectifs d’émissions de carbone. À cette occasion, la Westinghouse Electric Company, a dévoilé son programme ambitieux de soutien au nucléaire chinois.

De fait, la Chine mise sur le nucléaire. Ainsi, Haiyang sera la première ville au monde à dépendre uniquement du nucléaire pour sa consommation d’électricité et de chauffage. La ville de Haiyang est déjà équipée de deux unités nucléaires (AP1000).

Depuis avril, la préfecture de la ville a approuvé la construction de deux autres unités nucléaires, CAP1000, versions chinoises de ces unités nucléaires. Pour l’instant quatre unités AP1000 sont installées en Chine, deux à Haiyang, les autres à Sanmen.

La ville rejoindra un projet interrégional portant à 900 MW la capacité de la centrale de Haiyang. Selon la State Energy Investment Corporation (SPIC), ce projet sera “le plus grand projet de chauffage à vapeur par extraction au monde”. Il fournira le chauffage à 1 million de personnes et permettra le remplacement de 900.000 tonnes de charbon consommé.

Westinghouse a ainsi rappelé lors de la conférence, son expertise et l’efficacité de son mode de production à la maintenance de ses centrales. Gavin Liu, président de la section marchés asiatiques de l’entreprise, a participé au Forum. Il est convaincu que le nucléaire est la meilleure solution à la dépendance aux combustibles fossiles.

Il explique:

“Westinghouse s’est lancée dans l’optimisation de l’ensemble du cycle de vie des centrales nucléaires, depuis la construction, la fabrication, l’exploitation et la maintenance. Nous voyons maintenant des résultats préliminaires impressionnants lorsqu’il s’agit de l’AP1000. […] Ces unités constituent un atout important pour aider la Chine à atteindre ses objectifs en matière d’énergie propre.”

Quels objectifs pour la Chine?

La Chine mise pour les cinq années à venir sur la construction de plusieurs réacteurs nucléaires. Ainsi, Beijing a autorisé trois nouveaux projets de construction de générateurs cette année afin de rajouter 2,25 GW de capacité au nucléaire chinois.

La Chine est le troisième pays possédant le plus de structures nucléaires après les États-Unis et la France.

Articles qui pourraient vous intéresser