Le financement de l’EIB consolide REPowerEU

Un financement de l'EIB de €30 milliards supplémentaires, validé en conseil d'administration, interviendra pour soutenir le plan REPowerEU. 
Financement EIB

Un financement de l’EIB de €30 milliards supplémentaires, validé en conseil d’administration, interviendra pour soutenir le plan REPowerEU. Parmi les secteurs visés par ces financements apparaissent les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique ou encore les technologies de pointe.

Des financements ciblés

Le financement de l’EIB prendra la forme de prêts et de financements en fonds propre d’ici 2027. Cette augmentation devrait permettre de mobiliser 115 milliards d’euros pour de nouveaux investissements. Au cours de la dernière décennie, la BEI contribuait déjà largement au financement du secteur de l’énergie dans l’Union.

Le financement s’élevait en moyenne à 10 milliards par an. L’EIB aligne toutes ses opérations de financement sur les objectifs de l’accord de Paris. Les fonds additionnels se destinent aux énergies renouvelables.

Le financement de l’EIB soutiendra l’efficacité énergétique, les réseaux de stockage et les infrastructures de recharge des véhicules électriques. Par ailleurs, les technologies de pointe, telles que l’hydrogène intègrent également ce financement. En outre, le conseil d’administration de la EIB approuvait des mesures techniques et politiques.

Une politique européenne

Les mesures de financements de l’IEB visent à maximiser l’impact des nouveaux investissements, ainsi qu’en accélérer le rythme. Ces dispositions, rendront les prêts de la EIB plus attractifs pour les acteurs du secteur de l’énergie. Elles offriront notamment des durées plus longues et des décaissements initiaux plus importants.

Ce financement de l’EIB s’inscrit dans la stratégie fixée par le plan REPowerEU. Il a pour objectif de contribuer de manière substantielle à mettre fin à la dépendance aux combustibles fossiles russes. Le président du groupe de l’EIB, Werner Hoyer, identifie cette dépendance comme une vulnérabilité critique pour la sécurité européenne.

Ainsi, l’EIB se déclare prête à travailler avec le secteur privé et à investir massivement pour maximiser l’impact de ces financements. Ursula Von der Leyen déclare:

“Grâce à la contribution de la EIB annoncée aujourd’hui, nous pouvons aller encore plus vite dans l’assainissement du système énergétique européen et mettre fin à notre dépendance à l’égard des combustibles fossiles russes.”

Le financement additionnel de la EIB vise à améliorer la sécurité énergétique de l’Europe.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)