Le CRIL Reçoit un Prix de la SFEN

Le CRIL reçoit le prix de l'innovation technologique de la SFEN pour l'impression 3D d'objets à base d'uranium, ce qui est une première au monde.
CRIL_EnergyNews

Le CRIL reçoit le prix de l’innovation technologique de la SFEN pour l’impression 3D d’objets d’uranium-molybdène et d’uranium-silicium. Les ingénieurs du laboratoire du CRIL (Cerca Research and Innovation Lab) sont les premiers au monde à avoir réaliser cela.

Les différents projets du CRIL

Le CRIL est sous la tutelle de Framatome, entreprise leader de la production et de la recherche nucléaire. Inauguré en 2019, il s’intègre à l’effort international de recherche et de la promotion des combustibles en uranium faiblement enrichi. De plus en plus demandé, le HALEU (High-Assay Low Enriched Uranium) s’utilise dans les domaines nucléaires et médicaux.

François Gauché, vice-président de CERCA, se félicite de l’obtention de la récompense:

“C’est un honneur de recevoir cette reconnaissance prestigieuse qui démontre encore une fois notre engagement et notre ambition de faire progresser les produits combustibles pour nos clients et pour l’avenir de notre industrie”.

Le CRIL, explique-t-il, mène de fronts plusieurs projets. Il contribue à produire une énergie en utilisant des combustibles toujours plus décarbonés. D’autre part, ses recherches font profiter les milieux scientifiques et médicaux dans la lutte contre le cancer notamment.

L’innovation permet ainsi d’améliorer la fabrication des plaques combustibles en uranium métallique. D’autres formes d’uranium sont également appréhendées comme les Oxydes ou TRISO destinés aux réacteurs à haute température, les réacteurs rapides au sodium ou les microréacteurs.

Le laboratoire offre également une méthode de fabrication unique pour le prototypage de combustibles innovants. Cette méthode s’applique aussi aux petites productions pour les réacteurs de quatrième génération.

Le CRIL appartient au consortium HERACLES comprenant d’autres membres comme le CEA et l’Université de Munich. Le groupe de réflexion vise à promouvoir l’utilisation de HALEU. Enfin, il rayonne dans l’Europe en multipliant les partenariats, entre autres avec la France. Des projets conjoints intègrent ainsi le CNRS ou encore l’Université de Lille.

Articles qui pourraient vous intéresser

Hinkley Point B_energynews

Hinkley Point B Ferme

Après 46 années, la centrale nucléaire d'Hinkley Point B d'EDF annonce la fermeture de son deuxième réacteur. Les équipes entament alors l'opération de déchargement de combustible.

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>