Le CNTRD Bolivien se Développe

En Bolivie, l'ABEN et Rosatom collaborent pour développer le Centre for Nuclear Technology Research and Development (CNTRD). Le CRPC et le MIC du centre ont été inaugurés.
CNTRD

Le CNTRD bolivien se développe. Celui-ci entre dans sa phase d’essai après la mise en place des premières installations industrielles: le Cyclotron Radiopharmacy Preclinical Complex (CRPC) et le Multipurpose Irradiation Centre (MIC).

Le CNTRD, un projet innovant

En Bolivie, à El Alto, le CNTRD est toujours en cours de construction. Ce centre rassemblera des technologies nucléaires de pointe pour la santé, l’agriculture et d’autres industries. Il s’agit d’un projet conjoint entre l’ABEN et Rusatom Overseas.

Ainsi, les deux premières phases de la construction du CNTRD sont terminées. Toutefois, les travaux concernant les phases 3 et 4 se poursuivent. En outre, celles-ci comprennent le complexe du réacteur et les bâtiments des laboratoires. Le projet devrait être achevé en 2025.

Un CNTRD aux équipements sophistiqués

L’accélérateur de particules est la principale technologie composant le CRPC. Ainsi, la Bolovie pourra compter sur des produits radiopharmaceutiques. Ceux-ci permettront de diagnostiquer des maladies oncologiques, cardiaques ou encore neurologiques. De fait, le CRPC permettra aux cliniques de tester 5.000 patients par an.

De plus, le MIC comprend une installation d’irradiation polyvalente. Cette dernière permettra d’exercer un contrôle phytosanitaire, de réduire le volume des déchets et de prolonger la durée de conservation de divers produits agricoles. En somme, son objectif est de préserver la qualité des produits et de booster leur exportation vers d’autres pays. En plus de l’utilisation agricole, le MIC permettra de stériliser des produits médicaux.

Une cérémonie sous le signe de la coopération

Lors de l’inauguration des installations du CNTRD, diverses personnalités se sont rassemblées. Parmi elles, figuraient Hortensia Jiménez, directrice générale exécutive de l’ABEN ainsi qu’Evgeny Pakermanov, président de Rusatom Overseas JSC.

Hortensia Jiménez, directrice générale exécutive de l’ABEN, déclare:

“Nous travaillons en étroite collaboration avec afin de mener à bien les première et deuxième phases de construction. Les installations construites sont équipées d’équipements de pointe et de haute technologie.”

Par ailleurs, Evgeny Pakermanov, président de Rusatom Overseas, commente:

“Ensemble avec nos partenaires boliviens, nous avons réalisé un gros travail. La Bolivie est en train de devenir l’un des pays leaders d’Amérique latine dans l’application des technologies nucléaires. C’est donc notre succès commun.”

Articles qui pourraient vous intéresser