Le Charbon en berne en Asie du Sud-est

Les exportations de charbon sont en baisse en Asie du Sud-Est, la faute à une demande faible et des prix trop élevés.
charbon Asie

Actuellement, les coûts du charbon et de son fret maritime dissuadent les traditionnels acheteurs de la région. De plus, les pays importateurs ont des stocks importants qui suffisent à satisfaire la faible demande locale.

Le Charbon n’est plus bon marché en Asie du Sud-Est

En Asie du Sud-Est, le charbon très demandé à l’échelle mondiale, n’est plus une énergie bon marché. L’Indonésie, grand pays exportateur, limite ses ventes de charbon pour satisfaire ses propres besoins. En conséquence, le prix de son charbon connaît une hausse importante passant de 67 à 80 dollars la tonne.

L’offre étant réduite, les autres pays producteurs constatent eux aussi une hausse de leur charbon. C’est le cas de l’Australie dont le charbon coûte en février 150$ la tonne soit une hausse de 25$ depuis janvier.

Aux prix du charbon s’ajoute le coût du frêt lui aussi en augmentation

Le charbon n’est pas la seule énergie dont les coûts sont en augmentation avec la reprise économique. C’est également le cas du fioul et du gaz ce qui se répercute directement sur le fret de marchandise.

Par exemple, un fret entre Kalimantan (Bornéo indonésienne) et la Thaïlande a vu ses coûts augmentés de prêt de 26% en janvier.

Enfin certains ports de la région souffrent d’un manque d’investissement dans les infrastructures de déchargements. Cela oblige les compagnies à n’employer que certains types de navires qui sont autonomes dans leur déchargement mais aussi plus chers.

Les pays consommateurs profitent de leurs stocks pour éviter d’importer du charbon au prix fort.

Le Vietnam enregistre 1.84 millions de tonnes de charbon importées en janvier. Cela représente une baisse de 36,2% de la demande du pays alors que le pays ne produit que 68% de sa consommation locale.

Malgré cette baisse, les autorités sont confiantes. Les stocks des centrales électriques sont à un bon niveau. Le Vietnam se relève encore de la crise et l’activité économique n’est pas encore repartie en totalité.

Situation similaire en Inde où les importations de charbon chutent de 46,79% par rapport aux 8.58 millions de tonnes de décembre 2021.

Les marchés parient sur une baisse prochaine des prix pour retrouver une activité normale.

Tout comme l’Inde et le Vietnam, l’ensemble des pays consommateurs de la région préfèrent attendre de meilleures opportunités d’achats.

“L’Inde, le Vietnam et la Thaïlande sont en retrait depuis un certain temps maintenant. Si le prix du fret revient à la normal alors cela redeviendra une option pour eux” témoigne un exportateur indonésien.

Les producteurs d’Asie du Sud Est prévoient une baisse de prix pour le mois de mars. Le temps de boucler les contrats, le retour des exportations traditionnelles de charbon est attendu pour avril 2022.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>