La Moldavie n’arrive plus à Payer Gazprom

La Moldavie et sa société Moldovagaz sont incapables d'honorer leur facture de gaz, du mois d'août, envers la compagnie russe Gazprom. Gazprom pourrait interrompre ses livraisons de gaz en cas de retard de paiement.
Moldavie_EnergyNews

La Moldavie est dans l’incapacité d’honorer sa facture de gaz naturel russe pour le mois d’août. L’État moldave ne peut s’acquitter de la somme due auprès de la compagnie russe Gazprom. Le directeur de la société nationale de gaz a déclaré qu’il espérait un report de paiement.

La Moldavie et Moldovagaz en défaut de paiement

La Moldavie et Gazprom se sont associés au travers de la société Moldovagaz. Les deux parties ont signé un contrat de cinq ans, devenu effectif à partir du 1er novembre 2021. L’une des clauses de cet accord prévoit un paiement anticipé avant le 20 de chaque mois.

Or, la Moldavie et Moldovagaz se révèlent incapables de payer. Ion Ceban, président de Moldovagaz, déclare à ce propos:

“Je peux vous dire dès maintenant que nous sommes incapables de payer. Nous allons couvrir le mois de juillet, mais nous ne pouvons pas effectuer le paiement anticipé pour le mois d’août. C’est clair.”

Tentatives de négociation

La Moldavie a rencontré, à plusieurs reprises au cours de l’année, des difficultés pour honorer ses factures de gaz. Ion Ceban a ajouté que la Moldavie espérait pouvoir conclure un nouvel accord au quatrième trimestre, lui permettant d’alléger ses paiements.

C’est ce qu’il indique à NewsMaker:

“La seule chose qui peut nous aider en ce moment serait de reporter le paiement de cette somme jusqu’au quatrième trimestre.”

Moldovagaz a déjà tenté de négocier pour un report pour le mois d’août. C’est ce qu’indique le vice-premier ministre, Andrei Spinu. Toutefois, la compagnie moldave n’a toujours pas eu de réponse. En 2021, la Moldavie avait déjà réussi à obtenir un court délai pour payer ses dettes à Gazprom.

Par ailleurs, Modolvagaz a déjà reçu deux avertissements de la part de Gazprom au cours de l’année. La société russe a notamment prévu qu’elle pourrait interrompre ses livraisons de gaz en cas de retard de paiement.

Une situation liée à la flambée des prix du gaz

Le contexte géopolitique a eu des effets néfastes sur les cours du gaz. Selon les termes du contrat, les prix du gaz sont redéfinis chaque mois. Ces prix dépendent des prix spot du pétrole et du gaz.

L’envolée actuelle des prix du gaz a donc un impact sur la somme due à Gazprom par la Moldavie. En avril, le prix du gaz russe avait plus que doublé pour atteindre 1.193 dollars par millier de mètres cubes.

Également, pour rappel, Ion Ceban avait indiqué que Moldovagaz ne paierait plus Gazprom en dollars, mais en roubles russes et en euros.

Articles qui pourraient vous intéresser