La Française de l’Énergie: 74km2 De Plus en Wallonie

grisou

La Française de l’Énergie acquiert Greenhill, et par la même, récupère la concession de Monceau-Fontaine, Marcinelle et Nord de Charleroi.  L’entreprise à donc trouvé dans la Wallonie un terrain propice à ces activités gazières.

 

La Française de l’Énergie s’installe durablement en Wallonie

La Française de l’Énergie (LFDE) continue de s’implanter durablement en Wallonie. En achetant Greenhill, filiale de la société d’investissement belge Brederode SA, l’entreprise récupère également une concession de 74km2 dans l’ancien bassin minier. Cette concession de Monceau-Fontaine, Marcinelle et Nord de Charleroi comprend six puits de 1000 mètres de profondeur.

Des tests récemment réalisés laissent présager un potentiel en méthane représentant plus 90% du gaz piégé dans ces puits.

 

Extraire et exploiter le grisou

LFDE s’appuie sur sa filiale Gazonor, référence dans l’expertise gazière française, pour mener à bien les opérations. Gazonor produit en outre de l’électricité verte à partir du grisou.

C’est ce gaz riche en méthane qui est recherché. Notons que s’il n’est pas capté à temps, son impact sur l’environnement est désastreux. Il est même vingt-cinq fois plus polluant que le CO2.

 

Réduire de 55% les émissions de GES de Wallonie

Dès 2019, LFDE s’implante en Wallonie et exploite son premier site de production belge (3 MW) à Anderlues. Il approvisionne ainsi en électricité l’équivalent d’une ville de 14.000 habitants. Au total, 300 millions de m3 de gaz sont exploitables.

L’entreprise entend donc accompagner le gouvernement wallon dans sa transition énergétique pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. À l’horizon 2030, l’objectif mi-parcours est de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre de la région par rapport à 1990.

 

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)