La Colombie Réglemente la Géothermie

Dans le cadre de sa transition énergétique, la Colombie publie une série de décrets relatifs à l'énergie géothermique et l'hydrogène.
colombie

La Colombie accélère sa transition énergétique. Le pays impose une réglementation quant à l’utilisation de l’énergie géothermique.

La Colombie annonce une nouvelle réglementation

Afin de contrôler la transition énergétique, la Colombie a décidé de publier, le mois dernier, une série de décrets. Ceux-ci permettent de réglementer les articles 14, 15, 21 ainsi que le 23 de la loi sur la transition énergétique.

Cette loi permet de favoriser les investissements dans les énergies renouvelables, telles que l’éolien ou le solaire dans le pays. De plus, le décret permet de définir les compétences des différents ministères qui jouent un rôle dans l’économie de l’hydrogène.

On note deux décrets importants. Dans un premier temps, le premier décret permet de mettre un cadre institutionnel pour le développement du marché de l’hydrogène. L’hydrogène est notamment utilisé dans le domaine de l’industrie pétrolière et chimique. En outre, la Colombie est devenue l’un des marchés de l’hydrogène renouvelable qui connaît une des croissances les plus rapides du monde.

Dans un second temps, le deuxième décret va permettre d’établir un registre géothermique ainsi que des procédures de demande de permis d’exploration et d’exploitation géothermique. Ce décret se pose évidemment dans le cadre de la production énergétique.

Diego Mesa, le ministre des mines et de l’énergie de la Colombie, explique:

“Le nouveau règlement comprend des lignes directrices pour le développement et l’exportation d’hydrogène à émissions nulles ou faibles dans le pays, ainsi que le règlement pour le développement d’activités visant à générer de l’électricité grâce à l’énergie géothermique. Dès le début du gouvernement, nous avons entrepris de diversifier la matrice énergétique du pays et aujourd’hui, nous laissons la Colombie avec l’une des matrices les plus durables du monde.”

La production d’énergie géothermique réglementée

Une part importante du décret est l’établissement du registre géothermique. Celui-ci va permettre d’enregistrer tous les permis d’exploration et d’exploitation géothermique de la Colombie.

Ces enregistrements comprendront la durée des permis, les activités lors des phases d’exploration et d’exploitation, les informations dues par le développeur, les règles de chevauchement des projets et les régimes de sanction. Ainsi, cela va permettre d’offrir une sécurité juridique aux investisseurs du secteur.

En outre, cela va également permettre de promouvoir le développement de projets de production d’énergie. Il va permettre de donner les lignes directrices pour le développement ainsi que l’exportation d’hydrogène de la Colombie. Le gouvernement prévoit également de publier une réglementation qui va accorder les mêmes avantages fiscaux aux projets de production d’énergie géothermique qu’aux projets solaires et éoliens.

Ainsi, dans un contexte où l’opposition réclame des actes plus que des paroles, le président de la Colombie, Gustavo Petro, montre bien qu’il agit pour la transition énergétique.

Articles qui pourraient vous intéresser