La CEFC Soutient la ZER de Southern Downs

En Australie, la Clean Energy Finance Corporation (CEFC) investit $160 millions dans la Renewable Energy Zone (ZER) de Southern Downs.
CEFC

La CEFC (Clean Energy Finance Corporation) investit pour soutenir la Renewable Energy Zone (ZER) de Southern Dows, en Australie. Cet investissement permettra le développement d’une infrastructure de transmission et de réseau.

La CEFC investit $160 millions

La CEFC investit 160 millions de dollars pour soutenir la ZER de Southern Downs. Ainsi, la ZER pourra ajouter 500 MW à la capacité d’accueil du réseau.

Lors de ce projet, la CEFC travaillera avec Powerlink afin de développer davantage la ZER de Southern Downs. Ensemble, ils mettront en place une infrastructure de transmission et de réseau. Celle-ci permettra la connexion des actifs d’énergie propre dans le Queensland à ceux du réseau national.

Le site éolien qui sera développé comprendra deux parcs. Le premier, Karara, avec une puissance de 103 MW et le deuxième, MacIntyre, de 923 MW. Cette construction sera l’un des plus grands parcs éoliens terrestres du monde.

Paul Simshauser, directeur général de Powerlink, a annoncé le début des travaux ce mois-ci. Ceci afin de fournir l’infrastructure nécessaire à la connexion du nouveau parc éolien au réseau. Une fois le projet terminé, les 180 turbines du site produiront de l’énergie pour alimenter environ 700.000 foyers.

Ce projet a suscité un grand engouement. De fait, Andrew Richards, PDG de l’Energy Users Association of Australia, déclare:

“Le modèle ZER de Powerlink, est un modèle que nous soutenons pleinement. Ce modèle relie la production d’énergie renouvelable d’une manière qui minimise les coûts et les risques pour les entreprises et les ménages du Queensland.”

Il encourage également l’élargissement de ce type de projet à toute l’Australie.

Un investissement en faveur des objectifs du Queensland

En investissant dans le développement de la région de Southern Downs, la CEFC fournit une solution efficace pour augmenter la capacité de production d’énergie. Par ailleurs, cela contribue fortement aux efforts du Queensland qui souhaite 50% d’énergie renouvelable d’ici 2030.

L’investissement de la CEFC fait suite à des engagements pris précédemment. Ils concernent des infrastructures électriques appelées EnergyConnect et Snowy 2.0. Ceci contribue également à la mise en place d’infrastructures de transmission d’électricité fournie par des énergies renouvelables.

Le PDG de la CEFC, Ian Learmonth, souligne à quel point il est essentiel de décarboner le secteur énergétique australien. Il affirme d’ailleurs à ce propos:

“En tant que principal contributeur aux émissions de gaz à effet de serre de l’Australie, l’accélération de la transition du secteur de l’énergie vers de faibles émissions sera une étape importante vers l’atteinte d’émissions nette nulles d’ici 2050.”

Le développement de la ZER représente un énorme projet, mais aussi une grande avancée pour les énergies renouvelables en Australie.

Articles qui pourraient vous intéresser