La Banque Mondiale se focalise sur le Marché Carbone

La Banque mondiale cherche à clarifier le marché carbone. Outre ses conclusions lors de la COP 27, Elle souhaite à présent créer et réguler un écosystème digital: le CAD Trust.
Prix carbone

La Banque mondiale cherche à clarifier le marché carbone. Outre ses conclusions lors de la COP 27, Elle souhaite à présent créer et réguler un écosystème digital: le CAD Trust.

CAD Trust est le point d’ancrage de l’initiative plus large de la Banque mondiale connue sous le nom de Climate Warehouse. Cette initiative permet la surveillance, la déclaration et la vérification numériques et automatiques des émissions. Elle offre aussi des options pour utiliser des registres basés sur la blockchain.

Lancé conjointement par la Banque mondiale, l’International Emissions Trading Association (IETA) et le gouvernement de Singapour en décembre dernier, CAD trust est conçu pour consolider les informations relatives aux crédits carbone dans différents registres et créer une plateforme transparente fournissant des données comparables.

Chandra Shekhar Sinha, conseiller au sein du groupe Changement climatique de la Banque mondiale déclarait sur le sujet:

“Le travail le plus difficile a été de faire en sorte que les principaux registres, les pays et la CCNUCC se mettent d’accord sur les données standard et sur la manière de traduire les données des registres dans un format commun qui sera utilisé par le CAD Trust”

Il indiquait que d’ici le premier trimestre de l’année prochaine, les principaux registres seront connectés au CAD Trust. Tandis que les informations contenues dans les registres seront disponibles sur la plateforme de métadonnées.

Le CAD Trust la solution  pour accompagner des mesures  jugées insuffisantes

Dans le cas d’un projet d’énergie solaire, par exemple l’écosystème numérique peut équiper le développeur de projet d’un compteur intelligent. Celui-ci mesurera automatiquement la quantité d’énergie solaire produite et délivrera directement des crédits carbone.

Sinha déclarait que le Climate Warehouse facilite également la livraison d’actifs carbone numériques, à savoir un jeton de crédit carbone qui représente une tonne de réductions d’émissions.  En outre, la tokenisation des crédits carbone pourra permettre une application au particulier à terme.

 

Les crédits carbone sont inférieurs aux efforts demandés aux pays pour atteindre leur CDN. En outre, Chandra Shekhar Sinha, conseiller au sein du groupe Changement climatique de la Banque mondiale, affirmait qu’il fallait que les pays comprennent que le marché du carbone ne représente qu’une petite partie de la réalisation de leurs CDN.

 

 

 

 

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)