Inde: entre volonté de Transition Énergétique et Charbon

Le charbon fera-t-il partie du paysage énergétique de demain ? Prashant Jain, directeur général de General Electric Power India, propose un état des lieux du secteur énergétique indien.
Inde

Prashant Jain, directeur général de General Electric Power India (GE Power India) décrit la situation énergétique complexe dans laquelle se trouve l’Inde. Entre rénovation des centrales électriques à charbon et lutte contre les émissions de particules, le charbon est encore présent dans le tableau indien de l’énergie.

En Inde, le charbon reste ancré dans le paysage énergétique

La place du charbon dans la production d’électricité indienne

La part du charbon dans la production d’électricité de l’Inde passera de 74 % à environ 54 % d’ici 2030. Cependant, la croissance exponentielle de la taille du marché national signifierait que le secteur consommerait encore plus de charbon dans 10 ans qu’à l’heure actuelle. Une conclusion accablante, d’autant plus que plus de 15 % du territoire indien n’a pas de réseau électrique fonctionnel.

Une place accordée au charbon dans les énergies de demain ?

Le rôle du charbon dans la production de demain

Prashant Jain ajoute :

“La production d’électricité à partir du charbon sera supérieure aux niveaux actuels d’ici 2030. La croissance supplémentaire de la demande sera satisfaite par les énergies renouvelables, mais la production au charbon soutiendra le réseau.”

Le charbon aura donc, en Inde, un rôle de soutien pour compenser les fluctuations des énergies renouvelables.

Si ce secteur de l’énergie doit être décarboné, les investissements doivent aussi se tourner vers la décarbonation des centrales à charbon. Ce point permettrait (à travers plusieurs nouvelles technologies) de rendre les centrales plus efficaces pour répondre à l’intermittence des énergies renouvelables. Elle réduirait aussi les émissions de gaz et particules à effet de serre.

L’augmentation du prix du charbon, un départ des investisseurs ?

L’augmentation des prix dans le contexte de pénurie d’approvisionnement ne dissuaderait pas des entreprises d’investir dans la modernisation et la mise à niveau des centrales. Selon Prashant Jain :

“La crise actuelle est temporaire et les niveaux de prix actuels ne sont pas durables.”

L’Inde doit moderniser ses centrales

Des centrales vétustes et aux rendements faibles

Les centrales indiennes ont pour la plupart un rendement faible et des émissions importantes. De fait, le charbon utilisé dans la majorité des centrales indiennes ne correspond pas au critère de fonctionnement initial des centrales électriques. Cette utilisation entraîne une augmentation des coûts de production et des problèmes de fiabilité (certaines chaudières peuvent être endommagées).

L’Inde peut alors améliorer l’efficacité opérationnelle de ses centrales au charbon. Prashant Jain explique :

“La modernisation de ces centrales peut entraîner une réduction d’environ 80 millions de tonnes de charbon par an consommées, et une réduction de 0,15 roupie par unité.”

Notons que le coût moyen d’achat d’électricité était d’environ 3,85 roupies par unité.

Des projets de modernisation

La modernisation des centrales est cependant en cours en Inde. Récemment, plusieurs ajouts de technologies (capture de carbone, précipitateurs électrostatiques) ont permis d’augmenter de 200 MW la production de la centrale d’Ukai.

Cette valeur ajoutée de 200 MW représente 15 % de la production totale de la centrale. Cette modernisation de la centrale a aussi permis de retirer 180 000 tonnes d’émission de CO2 par an.

L’investissement de GE Power dans la transition énergétique

Prashant Jain souligne la contribution de GE Power au processus de transition énergétique de l’Inde, en réduisant les émissions de particules pour les clients industriels mais aussi les clients des services publics.

Dans ce processus de transition énergétique, GE Power veut “continuer à avoir cet impact au cours des 10 prochaines années afin de garder une production d’électricité au charbon sans culpabilité”. Ainsi, GE Power compte s’impliquer dans la modernisation des centrales existantes.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>