La Chine Revend du Charbon Indonésien à l’Inde

Suite à une nouvelle vague de COVID-19, la demande chinoise de charbon chute. Elle revend alors le charbon acheté à l'Indonésie à l'Inde.
charbon Asie

Suite à une faible demande intérieure, la Chine revend le charbon acheté à l’Indoné à l’Inde. Ceci pourrait impacter les prix du charbon indonésien sur le court terme. Selon les négociants asiatiques, les acheteurs chinois sont, depuis quelques semaines, absents du marché.

La COVID-19 impacte les marchés

Cela s’explique par la nouvelle vague de COVID-19 dans le pays qui débouche sur un ralentissement de l’activité industrielle. Néanmoins, en Indonésie, les producteurs de charbon anticipent le retour de la Chine sur le marché durant l’été. Ainsi, les prix du charbon devraient augmenter. La Chine ayant été, en 2021, le plus grand acheteur.

Un producteur indonésien de charbon s’inquiète :

“Ce n’est pas bon car les prix pourraient chuter. La demande chinoise a été très faible. La demande est en baisse et les prix reflètent également cette baisse. Un autre point devrait être la file d’attente des navires dans les ports de déchargement en raison des restrictions COVID-19.”

Les prix du Kalimantan 4 4 200 kcal/kg GAR a été évolué, le 10 mai, à 92 $/mt. Le prix reste inchangé par rapport au 10 avril.

La demande indienne de charbon reste forte

Selon les négociants, l’importante demande indienne permet de maintenir les prix du charbon indonésien. De fait, l’Inde voit actuellement une diminution des stocks dans les centrales électriques du pays. Les réserves s’élèvent à 21,21 millions mt, soit assez pour assurer la production pour moins d’une semaine. Au total, 105 centrales sont dans une situation critique.

Ainsi, plusieurs appels d’offres d’importation ont été lancés par NTPC, le producteur public d’électricité du pays. L’Inde est confrontée à une demande estivale croissante. Selon différentes sources, les acheteurs indiens ne devraient pas faire grimper les prix du charbon sur le long terme. De fait, des pluies sont attendues dans plusieurs régions du pays. Ainsi, la demande devrait diminuer.

La demande de charbon du marché intérieur baisse

Le 11 mai, les stocks de Quinhuangdao s’élevaient à 4,75 millions de tonnes. Le prix du charbon domestique NAR 5 500 kcal/kg était entre 1 260 et 1350 yuans. Un négociant chinois déclare :

“Les contrats à long terme servent les centrales électriques à des prix plus bas, mais les secteurs non électriques, comme le ciment et le verre, ont besoin de charbon à haute teneur en carbone, dont l’offre est limitée.”

Les cargaisons revendues par la Chine sont principalement du charbon indonésien de 3 800 kcal/kg. Or, selon ce même négociant, celui-ci n’est pas utilisé par ces industries. Différentes sources expliquent que les industries cherchent à se procurer du charbon sur le marché intérieur afin de répondre à leurs besoins. Néanmoins, l’offre est restreinte et les prix du charbon NAR de 5 500 kcal/kg augmentent.

En avril, la Chine a importé 23,55 millions de tonnes de charbon thermique. En mars, les importations s’élevaient à 16, 42 millions de tonnes. Les importations de charbon et de lignite en Chine ont alors diminué de 16 % en glissement annuel entre janvier et avril, elles atteignent 75, 41 millions de tonnes.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>