L’IAEA satisfaite de l’Engagement Slovaque

L'IAEA s'est dit satisfaite de l'engagement de la Slovaquie. Le pays s'est engagé à atteindre un niveau de sécurité nucléaire élevé.
IAEA

L’IAEA s’est dit satisfaite de l’engagement slovaque en matière de sûreté nucléaire au terme de sa mission d’examen. Une mission de douze jours menée par l’équipe de l’IRRS. Celle-ci a également pointé des améliorations possibles.

L’IAEA salue l’engagement slovaque

Les missions de l’IRRS sont conçues pour renforcer l’efficacité de l’infrastructure réglementaire nationale. Elles reflètent un consensus international basé sur les normes de l’IAEA.

L’équipe, composée de 14 experts, a mené des entretiens avec la direction de l’autorité de réglementation nucléaire et des autorités nationales de radioprotection. De plus, les chefs d’équipe de la mission ont également rencontré le ministre de la Santé, Vladimír Lengvarský.

L’IAEA a salué l’engagement slovaque. De fait, l’agence souligne les progrès significatifs du pays depuis une précédente mission de l’IRRS en 2012. Un avis apprécié par Marta Žiaková, présidente de l’autorité de réglementation nucléaire du pays:

“L’autorité de réglementation nucléaire de la République slovaque apprécie beaucoup les commentaires externes sur nos processus réglementaires et nos activités d’inspection, surtout lorsqu’ils proviennent d’une organisation internationale réputée comme l’IAEA.”

Une nouvelle preuve du cadre de référence que constituent les normes de l’IAEA en matière de sécurité nucléaire.

Des domaines à améliorer

L’équipe de l’IRRS a également relevé des domaines dans lesquels ce cadre pourrait être encore amélioré. Des recommandations qui visent à améliorer le système réglementaire slovaque et l’efficacité des fonctions réglementaires.

Ainsi, l’IAEA invite le gouvernement slovaque à augmenter l’indépendance des départements de radioprotection de l’autorité de santé publique. Les recommandations concernent également les entités ayant des responsabilités réglementaires. Dès lors, l’agence souhaite l’application d’une approche graduelle à l’exécution des fonctions réglementaires.

Pour Dana Drábová, leur application ne peut que renforcer les bonnes performances du pays:

“Leur adoption appropriée renforcera l’efficacité du cadre réglementaire et des fonctions en conformité avec les normes de sûreté de l’AIEA.”

Le rapport final de la mission sera remis au gouvernement dans environ trois mois. Le pays s’apprête par ailleurs à mettre en service un troisième réacteur à la centrale nucléaire de Mochovce.

Articles qui pourraient vous intéresser