L’Hydrogène Renouvelable soutenu par Biden

Joe Biden, à travers l'Inflation Reduction Act, soutient le développement de l'hydrogène renouvelable aux États-Unis. Cette loi promet des crédits d'impôt pouvant aller jusqu'à 3$/kg d'hydrogène renouvelable.
Hydrogène renouvelable_energynews

L’hydrogène renouvelable se développe aux États-Unis. De fait, Joe Biden, président des États-Unis, signe une nouvelle loi: l’Inflation Reduction Act. Celle-ci soutient divers secteurs, dont celui des énergies renouvelables.

Considérée comme une victoire historique par J. Biden, il s’agit du plus grand investissement réalisé par le gouvernement américain en matière de climat.

Joe Biden veut développer l’hydrogène renouvelable

Cette loi prévoit des crédits d’impôt pouvant aller jusqu’à 3$/kg d’hydrogène renouvelable. Ainsi, cela est de bon augure pour l’économie de l’hydrogène renouvelable aux États-Unis.

Morry Markowitz, président de la Fuel Cell and Hydrogen Energy Association, se réjouit:

“C’est encourageant de voir apparaître l’hydrogène et la pile à combustible au programme des énergies propres de Joe Biden et nous allons travailler dur afin d’assurer sa réalisation.”

De plus, cette nouvelle encourage Nel ASA à poursuivre son développement aux États-Unis. Courant juillet, l’entreprise à reçu une commande record de la part d’un client américain. Celle-ci s’élève à 45 millions d’euros.

Hâkon Volidal, PDG de Nel ASA, commente:

“Il s’agit d’un développement fantastique, qui transforme complètement les perspectives de l’hydrogène [renouvelable] aux États-Unis. Il y a seulement deux semaines, le projet de loi de M. Biden semblait mort. Maintenant qu’il est bien vivant, nous pouvons dire que les États-Unis seront l’un des endroits les moins chers du monde pour produire de l’hydrogène propre.”

De plus, elle compte doubler la production de son usine basée à Heroya, en Norvège.

L’UE, autre marché important

De fait, l’Union européenne investit massivement dans les alternatives aux combustibles fossiles. En proie à une crise énergétique, exacerbée par la guerre en Ukraine, l’UE cherche à trouver des alternatives pour assurer son approvisionnement énergétique. Elle s’intéresse alors à l’hydrogène renouvelable.

Ainsi, l’UE adopte REPowerEU. Ce plan doit permettre aux membres de l’UE de se détacher des hydrocarbures russes. Aussi, il s’agit de développer les énergies renouvelables. À cet effet, le plan prévoit des subventions pour le développement de l’hydrogène renouvelable.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Rosneft annonce une perte importante d’actifs

Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé une perte de 889 millions de dollars due à la saisie mi-septembre par Berlin de ses activités en Allemagne où il gérait jusque-là de nombreuses raffineries.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)