GNL au Japon: 15 Compagnies Promeuvent le GNL Neutre en Carbone

Le GNL au Japon constitue une denrée rare, c’est pourquoi le pays est le premier acheteur de gaz naturel liquéfié (GNL) au monde. Mais face à son importante empreinte carbone, quinze grandes compagnies japonaises ont décidé de s’allier pour promouvoir le GNL neutre en carbone.

 

15 compagnies japonaises pour promouvoir le GNL neutre en Carbone

Le GNL au Japon pourrait bien connaitre une révolution avec l’initiative privée la plus coordonnée jusqu’à présent dans le pays. En effet, une alliance rassemble des entreprises japonaises de différents secteurs autour d’un même objectif :

La finalité est la promotion de l’usage du GNL neutre en carbone au Japon et dans le reste du monde.

Outre Tokyo Gaz, importateur et fournisseur de GNL neutre en carbone, le reste des membres de l’alliance sont exclusivement acheteurs. Leur action, au long terme, permettra de lutter contre le réchauffement climatique et d’atteindre les objectifs de développement durable.

 

Une action qui s’inscrit dans le plan national de neutralité carbone d’ici 2050

Le GNL neutre en carbone (CNL) correspond à du gaz liquéfié dont l’empreinte carbone a été partiellement ou totalement réduite. Sa production et sa consommation ne sont donc pas autant nuisible à l’environnement que les énergies fossiles traditionnelles.

Le développement de ce type de carburant s’inscrit parfaitement dans le plan national japonais. D’ici 2050, le pays vise, en effet, à décarboner la totalité de son économie. Par la promotion du CNL, le pays pourrait continuer à utiliser des énergies fossiles sans pour autant émettre de carbone.

Le Japon s’est tourné seulement en 2019 vers le CNL. Mais sa politique semble fonctionner au vu des croissantes importations chinoises et taïwanaises en GNL neutre en carbone cette année.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>