Gaz Naturel Américain: Pas de Sursaut des Exports

gaznaturelamericain_energynews

Le prix du gaz naturel américain ne cesse d’augmenter à l’export avec un cours actuel à 5,590$ par mmBtu. Une hausse conséquente due à la demande toujours plus forte en Europe où les réserves de gaz sont historiquement basses. Les États-Unis qui disposent de stock confortable sont massivement sollicité pour limiter les risques de pénurie et la hausse mondiale des prix.

 

Le gaz naturel américain intéresse les européens

L’Europe subit depuis plusieurs semaines une hausse massive des cours de l’énergie. En cause, une demande asiatique également en hausse, des conditions climatiques défavorables et des pressions sur les approvisionnements. Face à cette flambée des prix et le risque de pénurie, les européens se tournent vers les États-Unis, premier producteur de gaz naturel.

Le gaz naturel américain reste à des cours largement inférieurs à ceux en vigueur en Europe et en Asie. Pour $31/mmBtu en Europe et $33 en Asie, les États-Unis ne sont qu’à $5. Un décalage qui attise la demande des traders internationaux et crée le phénomène d’inflation aux États-Unis.

 

Pas de hausse des exports avant 2022

Les États-Unis ont déjà annoncé qu’une hausse significative des exportations ne serait pas envisageable avant la fin de l’année. La logistique américaine n’étant pas suffisante pour absorber le choc de demande actuel. Une situation qui pourrait s’aggraver en raison d’une baisse des niveaux de production sur plusieurs sites d’extraction en Louisiane et au Texas.

Cette situation n’est pas totalement sans risque pour le consommateur américain. Malgré des stocks qui restent suffisants, les volumes sont 5% inférieur à la normale. Une difficulté qui reste cependant raisonnable comparée à la crise que subit l’Europe.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)