Gaz de Bordeaux Augmente sa Production de Biogaz

Gaz de Bordeaux a récemment inauguré une nouvelle unité de méthanisation à Reims.
gaz de Bordeaux

Gaz de Bordeaux continue de développer ses approvisionnements en biogaz. Ainsi, elle récemment inauguré une nouvelle usine à Reims. L’entreprise continue de développer ses partenariats à l’échelle régionale et nationale.

Gaz de Bordeaux inaugure l’usine Méthagri’n

Le fournisseur d’énergie nationale, Gaz de Bordeaux, poursuit ses approvisionnements en gaz vert dans un contexte de demande croissante. Il a inauguré l’usine Reims Méthagri’n. Il est l’acheteur et le distributeur exclusif de la production. Ainsi, cette usine de méthanisation à la capacité de valoriser près de 11 000 tonnes d’intrants par an, spécifiquement des déchets agricoles.

Il en résulte une production de 12 GWh annuelle, soit la fourniture en énergie de plus de 2 000 foyers. L’achat de 100 % de la production s’inscrit dans une volonté de partenariat avec l’usine ainsi que les acteurs locaux plus largement.

Intensification des achats de biogaz en France

L’achat de l’intégralité de la production de l’usine Reims Méthagri’n n’est pas une exception. Effectivement, Gaz de Bordeaux achète systématiquement 100 % de la production des unités de méthanisation partenaires.

Le fournisseur travaille actuellement avec 34 unités de méthanisation en France, dont 21 en Nouvelle-Aquitaine. Il en résulte une estimation d’un volume annuel de 500 Gwh pour 2024. Aujourd’hui, 11 sites injectent déjà dans le réseau de distribution électrique, parmi lesquels le site de Reims Méthagri’n.

Gaz de Bordeaux travaille directement avec les producteurs, principalement agriculteurs, pour les introduire dans un secteur relativement nouveau pour eux. Cyril Vincent, directeur général de Gaz de Borderaux, déclare :

“Concernant le gaz vert, notre démarche est différente en termes d’approvisionnement car nous travaillons en direct avec les producteurs français avec qui nous nous investissons pleinement dans leur projet. C’est une grande satisfaction de pouvoir les guider dans le prolongement de leur activité principale et pour ce faire, nous travaillons en circuit court avec nos équipes désormais davantage dédiées sur le sujet du biométhane.”

Le succès de cette industrie renouvelable de méthanisation dépend d’une implication globale des acteurs de la filière.

Articles qui pourraient vous intéresser