Enerside Annonce 255MW de Solaire au Brésil

Enerside annonce la conclusion et le financement de deux projets au Brésil, ajoutant ainsi 255MW à son portefeuille. 
Enerside solaire

Enerside annonce la conclusion et le financement de deux projets au Brésil, ajoutant ainsi 255MW à son portefeuille.

Deux projets majeurs

Enerside annonce que le projet Pudong I obtient l’autorisation de se raccorder au réseau. De plus, la construction devrait commencer au second semestre 2023. L’entreprise obtient également un financement Banco do Nordeste do Brasil pour le démarrage du site de Ribeiro Gonçalves.

Enerside dispose de plus de 270MW en phase de développement ou de construction de projets IPP. Ainsi, l’entreprise se rapproche de son objectif de 330MW pour 2023. L’entreprise espagnole poursuit ainsi sa croissance vers ses objectifs.

Le projet Pudong I se situe dans la province de Ceará et disposera d’une capacité de 207MW. Ce projet possède déjà des permis environnementaux et de construction. Le projet Ribeiro Gonçalves devrait débuter au cours du premier trimestre 2023.

Un EBITDA de €17 millions

Il y a un an, Enerside vendait une partie de ce projet, 280MW sur un total de 322MW. Pour les 42MW restants, Enerside en conserve la gestion. De plus, l’entreprise pourrait signer un PPA avec l’un des principaux groupes industriels du Brésil.

Ces deux projets généreront un EBITDA récurrent de €17 millions pour Enerside. Par ailleurs, ils offrent une grande visibilité sur la réalisation de son plan d’affaire. En effet, il vise à atteindre 330MW d’ici fin 2023.

Le groupe Enerside est présent au Brésil depuis 2014. L’entreprise devient ainsi un des principaux développeurs de projets photovoltaïques du pays. Elle possède un portefeuille de projets propre de plus de 4GW de capacité.

 

 

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)