EDF Redémarrera tous ses Réacteurs

EDF s’engage à redémarrer tous ses réacteurs nucléaires cet hiver. Le gouvernement français surveille de près les opérations.
EDF

EDF s’engage à redémarrer tous ses réacteurs cet hiver. Le gouvernement français déclare la volonté de compter 56 réacteurs en fonction cet hiver.

Des pannes sans précédents

Actuellement, 32 réacteurs sur les 56 sont à l’arrêt. De fait, ils avaient été impactés par des problèmes de corrosion et devaient être remis en service au plus vite. EDF avait également annoncé qu’elle serait contrainte de prolonger l’arrêt de 4 d’entre eux. Ainsi, les réacteurs 1,3 et 4 de la centrale de Cattenom, le réacteur 1 de Penly ne seront reconnectés au réseau qu’entre novembre et janvier.

Ces 4 réacteurs de 1,3 GW causent une perte de production de plus de 5 TWh pour la période hivernale.

Ces problèmes avaient été remarqués à la suite des contrôles de routine effectués à la centrale nucléaire de Civeaux en octobre 2021. Des problèmes de fissuration par corrosion sous contrainte avaient été identifiés. Ceci avait donné lieu à un programme d’inspections et de réparations afin d’évaluer l’étendue du problème.

Ces pannes ont ajouté à la flambée des prix de l’énergie des primes de risque pour l’électricité. Par conséquent, certains contrats mensuels dépassent les 2.000 €/MWh le 26 août.

Cette situation en conjonction avec la guerre en Ukraine préoccupe. De fait, elle provoque de très fortes tensions sur les marchés énergétiques européens et la France ne fait pas exception. La hausse des prix ainsi qu’un risque de pénurie d’énergie constituent une problématique centrale à ce jour.

EDF remettra en marche ses réacteurs

Le gouvernement est très impliqué dans la remise en marche des réacteurs en panne. En outre, il souligne l’engagement pris par EDF qui affirme redémarrer tous ses réacteurs d’ici cet hiver. Ainsi, le gouvernement français dit vouloir se montrer vigilant afin que ces objectifs soient tenus.

En ce sens, selon EDF, 9 réacteurs devraient être remis en service en septembre. Puis, 19 autres unités devraient suivre le même processus au quatrième trimestre.

La production nucléaire en France a chuté de 37% sur un an. La température élevée de l’eau des rivières a également participé à la réduction de puissance dans certaines unités.

Toutefois, Platts Analytics prévoit une hausse de la production moyenne française à l’avenir. Ainsi, elle passera d’environ 24 GW à une production moyenne de 43,8 GW en décembre.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>