e-carburant : HIF entame le projet Matagorda eFuels

HIF, entreprise leader de l'e-carburant a annoncé avoir engagé Betchel Energy, Siemens Energy et Topsoe pour réaliser l'ingénierie et la conception de matagorda eFuels.

HIF, entreprise leader de l’e-carburant, a annoncé avoir engagé Betchel Energy, Siemens Energy et Topsoe pour réaliser l’ingénierie et la conception de son projet Matagorda eFuels.

 

Le projet d’e-carburant de HIF

HIF devrait entamer la construction de l’installation d’e-carburant de  Matagorda  en 2024. L’exploitation commerciale devrait commencer pour 2027. Lorsqu’elle sera opérationnelle, l’installation produira de l’essence neutre en carbone. Les véhicules actuelles pourront employer ces carburants sans aucune modification des moteurs ou de l’infrastructure existants.

L’essence neutre en carbone sera produite en utilisant environ 2 millions de tonnes de CO2 capturées dans l’atmosphère et de l’hydrogène vert provenant d’énergies renouvelables. HIF prévoit ainsi de produire 750 millions de litres d’essence neutre en carbone par an d’ici 2027. Cela permettrait de décarboner plus de 400 000 véhicules.

L’entreprise prévoit la création de nombreux emplois durant le projet. Elle en décompte en effet 4500 pendant la phase de construction. De plus, une fois l’installation opérationnelle, elle nécessitera plus de 100 emplois opérationnels permanents.

Des partenaires essentiels

Le PDG de HIF, Renato Pereira, a déclaré que Betchel Energy, Siemens Energy et Topsoe sont essentiels à la réussite de cette installation pionnière dans le domaine de l’e-carburant. En effet, les entreprises partenaires seront responsables de la réalisation de l’ingénierie et de la conception (FEED) de l’installation Matagorda.

Bechtel Energy réalisera l’ingénierie et la conception de l’ensemble de l’installation. Elle devra notamment intégrer les technologies et les équipements de Siemens Energy et Topsoe.

Pour sa part, Siemens Energy sera responsable de l’ingénierie et de la conception de ses électrolyseurs. Ceux-ci sont nécessaires pour produire 300 000 tonnes d’hydrogène vert par an.

Enfin, Topsoe fournira l’ingénierie et la conception des procédés de transformation du méthanol en essence. Ils combineront l’hydrogène vert avec le CO2 capturé pour produire 1,4 million de tonnes de méthanol. Puis, ils seront synthétisés en 750 millions de litres d’e-carburant dans l’installations de HIF.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)