Duke Energy Relance sa Plus Grande Centrale Nucléaire

Duke Energy dépose une demande de renouvellement des licences d’exploitation de la centrale nucléaire d'Oconee pour vingt ans de plus.|Duke Energy dépose une demande de renouvellement des licences d’exploitation de la centrale nucléaire d'Oconee pour vingt ans de plus.
dukeenergy_energynews

Duke Energy dépose une demande de renouvellement des licences d’exploitation de la centrale nucléaire d’Oconee pour vingt ans de plus. Cette demande sera examinée par la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis (NRC).

 

Duke Energy veut poursuivre l’exploitation de sa centrale Oconee

Située sur le lac Keowee à Seneca, Caroline du Sud, Oconee est la plus grosse centrale nucléaire de Duke Energy. Ses trois unités de production produisent plus de 2500 MW d’électricité bas carbone. Un renouvellement des licences d’exploitation repousserait leur validité de 2030 actuellement, jusqu’à 2053 et 2054.

 

La centrale d’Oconee participe à la réduction des émissions carbone

« Depuis près de 50 ans, la centrale nucléaire d’Oconee fournit une énergie sûre, fiable et zéro carbone à nos clients et communautés. » a déclaré Steve Snider, vice-président du site. « Le renouvellement des licences d’exploitation est un pas significatif pour les objectifs de Duke Energy en matière de réduction des émissions carbone. »

En outre, selon Steve Snider, les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre ne pourront être atteint sans le nucléaire.

Le parc nucléaire de la firme contribue à la réduction de ses propres émissions carbone, et de celles du pays. En 2020, son exploitation a permis d’éviter l’émission de 50 millions de tonnes de CO2. Le parc nucléaire a ainsi fourni 83% de la production bas carbone de la firme.

 

5000 salariés dans le nucléaire

Outre leurs avantages environnementaux, les centrales nucléaires créent plus d’emplois que les autres infrastructures de production d’énergie. Par exemple, Duke Energy emploie près de 5000 travailleurs dans sa branche nucléaire, en plus de travailleurs contractuels.

Kelvin Henderson, chef d’exploitation nucléaire, souligne l’importance de l’énergie nucléaire pour un mix énergétique zéro carbone diversifié.

« Nos centrales restent des moteurs économiques pour leurs communautés, fournissant des milliers d’emplois rémunérateurs, d’importantes recettes fiscales, des possibilités de partenariat, et autres avantages. »

 

50% d’émissions carbonique en moins d’ici 2030

Avec 27.500 salariés, Duke Energy est l’un des plus grands holdings énergétiques d’Amérique, coté au Fortune 150. Ses services d’électricité desservent 7,9 millions de clients et représentent une capacité énergétique combinée de 51.000 MW.

La firme investit également dans les énergies renouvelables, l’électrique et l’hydrogène. Elle vise une réduction de ses émissions carbone de 50% d’ici 2030, pour atteindre le net zéro émissions en 2050. Pour atteindre ces objectifs, le maintien en activité de son parc nucléaire est essentiel.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)