Diablo Canyon bénéficiera du programme CNC

Diablo Canyon sélectionnée pour recevoir le programme CNC afin de préserver l'infrastructure d'énergie nucléaire aux États-Unis.
Diablo Canyon, Californie

Diablo Canyon sélectionnée pour recevoir le programme CNC afin de préserver l’infrastructure d’énergie nucléaire aux États-Unis.

Un financement attendu

Diablo Canyon bénéficie d’un appui conditionnel de l’administration Biden-Harris par l’intermédiaire du Département américain de l’énergie (DoE). La centrale nucléaire fera partie du projet visant à préserver l’infrastructure d’énergie nucléaire propre des États-Unis. La centrale pourrait recevoir le premier volet de financement du Civil Nuclear Porgramm de crédit (CNC).

Financé par la loi bipartie sur les infrastructures du président Biden, le programme CNC s’élève à $6 milliards. Il soutient la poursuite des opérations d’installations d’énergie nucléaire sûres et fiables. En outre, le nucléaire est la plus grande source d’énergie sans carbone des États-Unis.

Les unités 1 et 2 de Diablo Canyon devaient cesser leur production pour une mise hors service en 2024 et 2025. Cependant, l’octroi conditionnel de crédits, évalué à $1,1 milliard, ouvre la voie à la réouverture de la centrale. La secrétaire américaine à l’Énergie, Jennifer M. Granholm, déclare:

“Il s’agit d’une étape cruciale pour garantir que notre parc nucléaire national continuera à fournir une électricité fiable et abordable aux Américains en tant que plus grande source d’électricité propre du pays. L’énergie nucléaire nous aidera à atteindre les objectifs climatiques du président Biden, et avec ces investissements historiques dans l’énergie propre, nous pouvons protéger ces installations et les communautés qu’elles desservent.”

En outre, les conditions définitives se négocient encore et le DoE finalisera le dossier. Détenue et exploitée par Pacific Gas and Electric Company, Diablo Canyon produit environ 16GWh d’électricité par an. Ainsi, cette production représente environ 15% de l’énergie propre de l’État californien.

Des fermetures programmées

L’énergie nucléaire fournit actuellement 50% de l’électricité sans carbone des États-Unis. Cependant, depuis 2013, 13 réacteurs commerciaux connaissent une fermeture anticipée. Les centrales nucléaires sont également en concurrence avec des centrales qui brûlent du gaz naturel en abondance.

Ces fermetures entraînaient une augmentation des émissions de carbone dans ces régions. De plus, ces décisions impactaient la qualité de l’air. En outre, ces fermetures engendraient une perte d’emplois importante.

Le premier cycle d’attribution du CNC donne la priorité aux réacteurs menacés d’une fermeture imminente comme Diablo Canyon. Cette solution limite ainsi les candidatures aux réacteurs en procédure de fermeture. Concernant, la centrale de Diablo Canyon, le programme permettra la sauvegarde de 1 500 emplois dans le secteur de l’énergie.

Le deuxième cycle d’attribution du CNC accordera la priorité aux réacteurs dont l’arrêt fait l’objet d’une planification. Ces arrêts de centrales, en raison de facteurs économiques, doivent intervenir au cours des quatre prochaines années. Le DOE devrait commencer à accepter les candidatures pour le deuxième cycle de financement du CNC en janvier 2023.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)