Le Projet Louisiana XPress retardé

TC Energy demande à la Commission fédérale de réglementation de l'énergie, 3 mois de plus pour son projet du gazoduc Louisiana XPress.
Louisiana XPress

TC Energy a demandé à la Commission fédérale de réglementation de l’énergie des États-Unis un délai de 3 mois pour achever le projet du gazoduc Louisiana XPress. Initialement prévue pour le 17 septembre 2022, sa mise en service serait alors effective à partir du 31 décembre 2022. TC Energy évoque des problèmes de tassement du sol qui rallongeraient la durée des travaux.

Cette extension de Columbia Gulf Transmission doit participer à l’approvisionnement du terminal GNL de Sabine Pass. Elle aidera ainsi les États-Unis à atteindre ses objectifs et ses engagements politiques. Il est notamment question d’alimenter les pays européens en les aidant à répondre à leurs besoins énergétiques.

Au départ, la société avait prévu une date de mise en service le 1er février 2022. Toutefois, elle a connu des problèmes avec les stations de compression de Chicot et de Shelburn. Actuellement, les travaux de remise en état de la station de Chicot sont terminés. De fait, elle a pu être mise en service le 1er juillet 2022. À présent, c’est à la station de Shelburn d’être remise en état.

Selon Platts Analytics, le retard de démarrage pourrait repousser le moment où la canalisation principale Columbia Gulf subira une pression à la baisse sur les prix.

Louisiana XPress et les pressions sur le marché

Le projet Louisiana XPress permettrait un soutien aux prix de base pour l’approvisionnement du pool de la canalisation Columbia Gulf. La réalisation de ce soutien se ferait en combinaison avec le projet Acadiana de Kinder Morgan Louisiana Pipeline.

De plus, les prix de Columbia Gulf Mainline pourraient subir une nouvelle pression à la baisse. En ce sens, il est nécessaire d’anticiper la future pleine capacité du pool sud de la ligne principale de Columbia Gulf.

Néanmoins, les demandes de prolongement de certificat pour la construction de Louisiana XPress ont suscité des objections de la part de groupes environnementaux. La courte prolongation du projet reste toutefois raisonnable en comparaison aux prolongations de plusieurs années demandées dans d’autres cas.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)