Chine et États-Unis s’entendent pour le climat

Chine et États-Unis convenaient de faciliter le succès de la COP27 en Égypte, malgré des différences essentielles. 
Chine et États-Unis

Chine et États-Unis convenaient de faciliter le succès de la COP27 en Égypte, malgré des différences essentielles.

Des efforts cruciaux

Chine et États-Unis, étaient présents à Bali, en Indonésie, pour le G20. Joe Biden et Xi Jinping se rencontraient en personne pour la première fois en trois ans lors de ce sommet. Si les déclarations officielles portaient des accents différents sur la réunion, les deux dirigeants souhaitent réparer les liens distendus.

Joe Biden déclare que les États-Unis et la Chine devraient travailler ensemble pour relever les défis transnationaux. Le Président américain met l’accent sur le changement climatique, la stabilité macroéconomique mondiale et la sécurité alimentaire. En outre, Joe Biden évoquait également la sécurité sanitaire.

Xi Jinping déclare que la Chine et les États-Unis devraient consacrer des efforts pour allonger la liste des programmes de collaboration. Le ministère des Affaires étrangères chinois déclare les deux dirigeants convenaient de faciliter conjointement le succès de la COP27. Toutefois, la Chine n’annonce pas explicitement la reprise des dialogues sur le climat en dehors de la COP27.

Des différents subsistants

La Chine se déclare préoccupée par les “barrières” érigées par les États-Unis qui visent Pékin. Les autorités chinoises estiment qu’elles ont un impact sur diverses technologies de décarbonisation. De plus, elles touchent également les produits à faible teneur en carbone, tels que le photovoltaïque ou les puces électroniques.

Le Président chinois Xi Jinping, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères chinois  déclare:

“Les guerres commerciales, les guerres technologiques, les “murs et barrières” construits délibérément, la poussée déraisonnable du découplage et la rupture des chaînes d’approvisionnement mondiales… tous désobéissent aux règles fondamentales de l’économie de marché et perturbent les règles du commerce international. En fin de compte, cela nuira aux autres et ne profitera pas à soi-même.”

Par ailleurs, il estime que la Chine et les États-Unis ne devraient pas jouer à un jeu à somme nulle. Toutefois, les États-Unis continueront à concurrencer la Chine notamment en alignant leurs efforts sur ceux de leurs alliés. Ainsi, pour Joe Biden, cette concurrence ne doit pas dégénérer en conflit et les deux pays doivent maintenir le dialogue ouvert.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)