Biodiesel: l’Argentine augmente l’obligation de mélange

L'Argentine va porter la part de mélange de biodiesel à 7,5% pour les petites et moyennes entreprises. Cette décision intervient dans un contexte de pénurie de carburant et pourrait ainsi impacter tout un écosystème.
biodiesel

Une déclaration du ministère de l’énergie met en exergue l’augmentation de l’obligation de mélange de biodiesel en Argentine. Cette décision intervient dans un contexte de forte demande intérieure en diesel. Cela pourrait ainsi impacter l’économie du pays mais aussi l’économie mondiale.

Une augmentation du mélange de biodiesel

Dans un communiqué, le ministère de l’énergie annonçait une augmentation de la part de mélange de biodiesel à 7,5%. Cette décision du gouvernement argentin s’adressait aux petites et moyennes entreprises pendant 60 jours. De plus, le communiqué précise que toutes les entreprises fournisseurs pourraient utiliser 5% supplémentaires de biodiesel pour le mélanger au diesel. Cela porterait la proportion globale de biodiesel à 12,5%.

Ensuite, il s’agit d’une augmentation d’au moins 50% par rapport à l’obligation actuelle de mélanger 5% de biodiesel. Toutefois, le communiqué ne précise pas si la totalité du mélange de 12,5% est obligatoire ou facultative pour les fournisseurs de carburants. De plus, le ministère ne précise pas la date d’entrée en vigueur de l’obligation.

Enfin, l’Argentine dispose des matières premières nécessaires et des capacités de production de biodiesel. L’objectif de cette décision est de remplacer plus d’un million de tonnes de diesel importé par un produit 100% national.

Des conséquences sur l’économie

Premièrement, l’augmentation de l’obligation de mélange entraînera un resserrement de l’offre mondiale d’huile de soja. Il faut comprendre que l’Argentine, un des principaux exportateurs, utilise les dérivés huileux du haricot. Le pays s’en sert comme matière première pour la production de son biocarburant.

Deuxièmement, cette décision d’augmenter le mélange de biodiesel intervient dans un contexte de forte demande de diesel. Ainsi, la menace d’une pénurie de diesel pourrait se faire jour et impacter des éléments importants de l’économie du pays. C’était le cas l’année dernière où des pénuries de diesel perturbaient les opérations des complexes d’exportation de soja et ses produits.

Articles qui pourraient vous intéresser

Bolloré Energy lance son Biodiesel Français

Bolloré Energy commercialise depuis quelques semaines sous l’appellation KOOLZA 100 du biodiesel (B100). Ce carburant alternatif est produit uniquement à partir de colza cultivé et transformé en France.   Bolloré Energy lance un biodiesel aussi efficace que le diesel Ce nouveau produit constitue une alternative écologique au diesel fossile avec une autonomie équivalente. Il permet notamment de réduire les émissions de carbone de 60% et les émissions de particules fines de 80%. En outre, contrairement au produit fossile, il n’est pas classé comme un produit dangereux ou nocif pour l’environnement.  Réservée à une clientèle de professionnels (transporteurs, industrie ferroviaire…), le KOOLZA 100 est compatible avec la plupart des camions. Il permet ainsi de réduire leur impact carbone sans avoir à investir dans une nouvelle flotte.    Pour assurer la logistique des produits pétroliers "Bolloré Energy a la conviction que les carburants bas carbones ont un rôle à jouer dans la transition énergétique. Le KOOLZA 100 affiche toutes les qualités requises par nos clients pour consommer mieux et moins. » a déclaré Christine Puifourcat, Responsable commerciale nationale produits spéciaux. Bolloré Energy, a décidé de le promouvoir auprès de ses fournisseurs pour assurer la logistique des produits pétroliers qu’elle distribue. Dès 2022,...

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>