Batteries : nouvelle Stratégie norvégienne

Le ministre du Commerce et de l'Industrie norvégien, Jan Christian Vestre, était présent sur le site FREYR. Il a présenté la nouvelle et première stratégie nationale en matière de batteries du gouvernement norvégien.
batteries

Jan Christian Vestre a choisi le site de la future usine FREYR pour présenter la stratégie norvégienne en matière de batteries. Il a présenté 10 mesures sur la façon dont le pays développera une chaîne de valeur cohérente et rentable. Tout le cycle de vie des batteries est concerné, de l’extraction minière durable au recyclage.

La Norvège mise sur la demande mondiale en batteries

L’objectif norvégien est d’attirer d’importants investissements dans les batteries et les giga-usines. Le communiqué du ministère précise que le besoin de batteries mondial augmente très rapidement. Or, la Norvège aurait de “bonnes chances de gagner des parts de marché tout au long de la chaîne de valeur des batteries.”

La nouvelle stratégie fait partie du “coup de pouce à l’industrie verte” du gouvernement norvégien. Celui-ci souhaite créer de nouveaux emplois et augmenter les exportations hors du pétrole et du gaz de 50% d’ici 2030. Il entend également réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55% dans le même laps de temps.

FREYR, acteur ambitieux du secteur

Tom Einar Jensen, président-directeur général de FREYR, a commenté la venue du ministre. Dans la lignée des annonces gouvernementales, il souligne l’ambition de l’entreprise dans le secteur mondial des batteries:

“Nous sommes extrêmement fiers que le gouvernement norvégien ait choisi le site de la future giga-usine de FREYR à Mo i Rana pour formuler cette annonce historique. Nous sommes impatients d’accueillir chaleureusement la délégation du ministère du Commerce et de l’Industrie, et nous apprécions le soutien du gouvernement norvégien, à l’heure où nous promouvons nos aspirations consistant à faire de FREYR un champion mondial de la production de batteries propres.”

FREYR Battery est un développeur de capacité de production de cellules de batteries propres à échelle industrielle. La société a commencé la construction de la première de ses futures usines à Mo i Rana, en Norvège. Elle entend délivrer jusqu’à 43 GWh de capacité de cellules de batterie d’ici 2025.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>