Batteries Renouvelables : production en Norvège

Un accord est trouvé entre Statkraft et FREYR Battery pour l’approvisionnement en énergie renouvelable d’un projet de production de batteries en Norvège. Au total, Statkraft devrait fournir jusqu’à 23MW de charge de base avec une livraison cumulée de 1.4TWh sur la période du contrat.
norvège batteries usine

Cette semaine Statkraft et FREYR Battery ont trouvé un accord. Ce contrat concerne l’approvisionnement en énergie renouvelable d’un projet de production de cellules de batterie à Mo i Rana en Norvège.

Deux acteurs avec un même projet de durabilité

Statkraft est le plus grand producteur d’énergie renouvelable en Europe avec une production de 67 TWh. L’entreprise se spécialise particulièrement dans l’hydroélectricité qu’elle commence à produire dès la fin du XIXème siècle.

L’électricité se dirige en direction de FREYR qui a pour ambition de produire des batteries à faible impact environnemental à l’échelle industrielle. Plus précisément, l’électricité sera acheminée vers son usine de Mo I Rana.

Un contrat pour la période 2024-2031 sous le signe de la durabilité

Le contrat prévoit une totale couverture des besoins énergétiques de FREYR pour la période 2024-2031. Au total, Statkraft devrait fournir jusqu’à 23MW de charge de base avec une livraison cumulée de 1.4TWh sur la période du contrat. De plus, d’après le contrat, Statkraft se chargera de la livraison physique de l’électricité fournie.

Finalement, Statkraft doit fournir des garanties d’origines pour prouver que l’électricité provient bien des actifs hydroélectriques de Statkraft dans la région. En outre, l’électricité doit provenir du barrage hydroélectrique “Rana”. Celui-ci dispose d’une capacité de 500MW et d’une production annuelle de 2150 GWh.

La dimension écologique du projet FREYR Battery

L’écologie est au cœur de la décision de l’installation de l’usine. La volonté de posséder des garanties de la source d’approvisionnement rejoint la politique de FREYR en matière d’écologie. FREYR souhaite développer des batteries renouvelables. Ainsi, la société établit ses opérations dans des zones où l’approvisionnement local en énergie propre et bas coût est abondant. Le barrage “Rana” se situe à proximité des installations prévues par FREYR.

Cette politique répond à un problème concernant la production de batteries en Europe par rapport au défi écologique. Les batteries sont généralement produites en Pologne et en Hongrie sous la houlette des géants coréens comme Samsung ou LG. Cependant, les mix énergétiques dans ces pays sont très carbonés. Ce qui n’est pas compatible avec l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050 de l’Union européenne.

La trajectoire croissante du marché des batteries

Ce problème est d’autant plus important que la demande pour les batteries tend à augmenter à travers le remplacement des voitures thermiques par des voitures électriques. FREYR a vocation à répondre justement à cette demande de cellules de batterie à haute densité et à un coût compétitif.

Au regard de ce fort potentiel, l’entreprise annonce qu’elle souhaite également développer sa production en Finlande et aux États-Unis dans le futur. De plus, FREYR souhaite fournir 43GWh de capacité de cellules de batterie d’ici 2025 et jusqu’à 83GWh de capacité annuelle d’ici 2028. Grâce à ce nouvel accord, FREYR Battery peut ainsi réaliser son projet de mêler durabilité et batteries.

Articles qui pourraient vous intéresser