Aramco Réduit ses Dividendes

Aramco, la compagnie nationale de pétrole saoudienne, aussi plus grande compagnie pétrolière du monde, va réduire ses dividendes. L’État saoudien veut en effet financer de nouveaux projets.

 

Aramco finance les plans d’investissement nationaux

1300 milliards de dollars d’investissements

Saudi Aramco et sa filiale SABIC, s’étaient déjà engagées à financer en grande partie le plan d’investissement du secteur privé du gouvernement. Soit 60% des 1300 milliards de dollars de financement prévus par les entreprises.

Ainsi, la possibilité de réduire ses dividendes diminue la pression sur l’entreprise Aramco qui, l’an passé, avait déjà dû réduire ses dépenses. L’entreprise avait même dû emprunter pour payer ses dividendes s’élevant à 75 milliards de dollars.

Malgré cette crise, Aramco prévoit d’augmenter sa capacité totale de production de pétrole de 1 million de barils par jour. La société passera alors de 12 millions à 13 millions de barils par jour.

Impact du Covid 19 sur le marché saoudien

L’année dernière, la pandémie du coronavirus et des turbulences sur le marché pétrolier ont créé une double crise au Royaume. Ainsi, les objectifs du prince hériter Mohammed bin Salmane pour stimuler l’économie non pétrolière et réduire le chômage ont reculé.

Une réduction des dépenses de 10 milliards de dollars

Aramco déclare alors une baisse des dépenses en immobilisation pour 2021 de 10 milliards de dollars au plan initial. Ainsi, 35 milliards de dollars seront mobilisé au lieu de 45 milliards prévu initialement.

Les revenus pétrolier et les dividendes d’Aramco représentent la principale source de revenu du gouvernement saoudien. Cette société est capitale pour l’économie saoudienne qui, selon le prince héritier, sera faiblement impactée par la réduction des dividendes.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles