L’Allemagne Envisage de Nationaliser Sefe

L'Allemagne est durement touchée par la crise énergétique. Après la nationalisation d'Uniper, le pays envisage de nationaliser Sefe.
allemagne

L’Allemagne est durement touchée par la crise énergétique. Sa production industrielle baisse et le pays risque la récession en 2023. L’Allemagne doit s’adapter à la baisse drastique des flux de gaz russe. Ainsi, elle cherche des alternatives pour assurer son approvisionnement énergétique.

Ainsi, elle envisage de nationaliser l’importateur de gaz, anciennement Gazprom Germania, afin de lui éviter la faillite. Cette annonce intervient alors que Berlin a d’ores et déjà décidé de nationaliser Uniper, autre géant allemand du gaz.

L’Allemagne prête à nationaliser Sefe?

La nationalisation de Sefe a été évoquée par Spiegel, magazine allemand d’investigation. Toutefois, le gouvernement ne s’est pas encore prononcé. Selon les porte-paroles du ministère de l’économie et de l’autorité de régulation de l’énergie déclarent que des discussions sont en cours.

Sefe est sous tutelle fédérale depuis avril. Ainsi, il s’agit d’assurer l’approvisionnement en gaz de l’Allemagne. Les activités de l’entreprise sont cruciales pour le marché européen du gaz mais aussi pour l’approvisionnement en gaz. Elle a des actifs en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Suisse, en Belgique, en République tchèque mais aussi hors de l’Europe.

Selon certains experts, la nationalisation de Sefe est probable. Toutefois, une telle opération prendrait des semaines.

L’Allemagne mise donc sur les nationalisations pour assurer son approvisionnement. Avec la nationalisation d’Uniper, le pays a déjà injecté au moins 40 milliards d’euros dans ses trois principaux importateurs de gaz russe: Uniper, Sefe et VNG.

Articles qui pourraient vous intéresser